Un point sur Facebook

Avant de lancer ce blog les zed, j’ai passé près d’une année à surveiller ce qui se déroulait dans la blogosphère, à lire ce qui me paraissait intéressant sur le sujet, avant de passer à l’acte, c’est-à-dire créer mon premier blog sans savoir à l’époque l’importance qu’il prendrait…

Autant, j’ai laissé passer la vague du web 2.0, de Second Life, les réseaux sociaux précédent, etc. sans réagir et sans m’investir, autant Facebook me titille. Je ne suis pas le seul d’ailleurs 🙂 Cela ne veut pas dire que je ne me trompe pas. Je semble par exemple m’être trompé sur l’avenir des cartes Frap !

Mode ou pas, en vérité, je n’en sais rien. C’était la même chose lors de la création du blog… Mais l’outil (le blog) me semblait intéressant et porteur de nouveautés (c’est facile à dire aujourd’hui) même si je n’avais pas analysé lesquelles au début de mon intérêt. La différence majeure entre mon aventure dans les blogs par rapport à Facebook, je pouvais suivre les débats sans posséder de blogs dans un premier temps. Ce n’est pas le cas avec Facebook ! Il semble important de s’inscrire dès à présent… Ne me demandez pas pourquoi, c’est une sensation et cela ne s’explique pas pour l’instant. J’aurai peut-être ma réponse plus tard.

Aussi, comme la littérature en ligne sur Facebook est importante, je me propose de vous faire partager mes lectures en fournissant périodiquement un point sur les articles commentés que j’ai trouvé dans mes fils RSS principalement qui traitent de Facebook… et même de créer une nouvelle catégorie pour ce sujet.

Voici donc mes dernières lectures sur le sujet, classées par ordre alphabétique, histoire de faire le point momentanément.

  • 13 raisons pour lesquelles votre compte Facebook peut être supprimé. L’article de Thor Muller traduit par Aysoon. : ce que l’on n’a pas le droit de faire sur Facebook (200 groupes par utilisateur, un maximum de 5 000 clics sur le bouton « confirm », etc.)
  • 15 utilisations et 30 applications pour Facebook ! de Frédéric Canevet (ConseilsMarketing.fr) qui offre une explication nette et claire de l’utilisation dont on peut faire de Facebook !
  • Acheter (ou vendre) de la publicité sur Facebook sur So chouette! qui après avoir expliqué que la loi de Pareto s’applique aux applications disponibles sur Facebook, livre les principaux réseaux d’achat de pub sur Facebook.
  • Anatomie d’un article fragile, le coup de gueule de Jean-Marie Le Ray suite à la publication d’un article du même titre de Pierre de Gasquet dans les Échos
  • Bulle et diligence sur le Bloc-notes de Jean-Michel Salaün qui juge impossible aujourd’hui de tirer une analyse pertinente du phénomène, réagit au terme réseaux sociaux et fustige les biblioblogueurs qui se sont inscrits pour voir, comme moi au début, et indique que si ces confrères souhaitent vraiment observer de l’intérieur, il faut qu’ils s’y immergent (je pense doucement évoluer dans cette direction 🙂
  • Comprendre Facebook, un article écrit collectivement par des Explorateurs du Web sur une page wiki du groupe et avec l’application “My Questions” sur Facebook 🙂
  • Des sous et des graphes clame Olivier en revenant sur le colloque Graphing social patterns et en donnant son point de vue sur la théorie des graphes qui est la bonne clé d’analyse pour comprendre Facebook selon lui. (à mettre en parallèle avec Facebook ci-dessous)
  • Facebook titre simplement Jean-Marie Le Ray pour le phénomène du moment d’où une série de billets très riche pour tenter d’analyser à sa manière la réussite présente et l’évolution possible de Facebook. Précisons, que Jean-Marie Le Ray avait déjà publié le décalogue 55 conseils en faveur d’une présence sur Facebook, ça peut toujours servir… (avec humour, s’il devait résumer ou donne un seul conseil pour Facebook : Y être (Je ne suis pas loin de partager son avis 🙂
    • La nouveauté de Facebook : la traçabilité. Un retour sur la double fonctionnalité Mini- et News Feeds et l’on reparle d’amis. Si un jour une version française est réalisée, merci de mettre contacts 🙂
    • Facebook : ouvrons le graphe social ? : une explication de la « roue des amis » (friendwheel)
    • Grapher les modèles sociaux ou modéliser le graphe des modèles sociaux. Ce qui est à retenir : Facebook est évidemment au cœur du réseau, mais ce n’est pas LE réseau.
    • Graphing social patterns : The Business & Technology of Facebook offre trois liens vers des blogs où il est possible de trouver les transcriptions du colloque. Cette lecture est à rapprocher du billet d’Olivier : des sous et des graphes (ci-dessus).
    • La valeur de Facebook et l’on reparle gros sous 🙂 et des conclusions provisoires.
  • Facebook croît plus vite plus que MySpace (133% en 1 an)
  • Facebook Demographics. «En conclusion, il faut croire que le taux de pénétration de Facebook en France croît beaucoup plus rapidement que prévu.»
  • Facebooks et les livres. La Feuille précise qu’il existe déjà 71 applications pour les livres dans Facebook.
  • Facebook, Pownce, Twitter ? A nous d’inventer la vie qui va avec… nous dit Bruno Bichet. Je suis assez partant pour ce raisonnement 🙂
  • FizzBoost, Un ‘Notifier’ qui met FaceBook dans votre Browser sur PC. Pour information, sur Mac, FMenu__ fait la même chose… en compagnie de Growl.
  • Les internautes, les réseaux sociaux, leurs usages indique les résultats de l’étude réalisé par Richard Menneveux, (orienté Ressources Humaines donc !) auprès de 292 internautes sur leur usage des réseaux sociaux du 2 au 14 octobre 2007. Sa conclusion concernant Facebook : «c’est un tsunami (croissance rapide, addictif). Son usage actuel est plutôt tourné vers les amis, mais les professionnels commencent à appréhender l’outil, pour organiser des évênements, communiquer, ou recruter.»
  • Livre blanc sur Facebook : une étude en PDF de 48 pages du cabinet d’étude français Fabernovel sur Facebook (attention, version anglaise).
  • Marketing 2.0 sur Facebook. Un exposé par Forrester Research qui était titré à l’origine : Marketing sur Facebook. Tiens, le 2.0 est apparu entre temps 🙂
  • Mazda Design Contest sur Facebook. Mazda a organisé un concours de design pour la future Mazda 3. Il est possible de voter sur Facebook afin d’élire l’un des dix projets en finale.
  • Mon réseau social c’est mon blog déclare Eric Dupin . «Je me suis inscrit à Facebook, j’ai ouvert, j’ai rien compris, j’ai refermé. Fin de la partie.» Un peu facile… Heureusement, les explications se défendent 🙂 J’ajouterai juste qu’il doit être difficile pour un « leader » des blogs de scier la branche sur laquelle on est assis et que je comprends son billet, et émettant simplement une hypothèse… et si Facebook avait quelque chose de plus ? De même, mettre en parallèle la mort des blogs et Facebook ne me semble pas être la bonne solution !
  • Olivier Marx est Obsédé par FaceBook ? Aussi puissant soit-il, Facebook ne remplacera jamais la rencontre réelle comme Blog en Nord et les blogs 🙂

L’oublie réparé

Et dans une moindre mesure :

Et pour mémoire et voir mon évolution, mes principaux billets sur les réseaux sociaux et Facebooks :

Mise à jour en soirée : un oubli réparé.

Laisser un commentaire

  1. Bonjour,

    Merci pour ce récapitulatif, auquel j’ajouterais celui de Martin Lessard. Si quelqu’un n’a encore jamais entendu parler de Facebook et veut se faire une opinion, en suivant tous les liens de vos deux billets, il ou elle en saura plus sur Facebook que n’importe qui !
    Votre préambule me fait penser à ce commentaire que j’ai fait hier, en réponse à une lectrice d’Adscriptor qui concluait le sien par ces mots « Et la raison dans tout ça ??! »

    – Je crois que la raison, c’est à chacun de se la trouver. Personnellement, sur Facebook, je ne l’ai pas encore trouvée. Par contre je crois que c’est potentiellement intéressant, en tant que nouvel usage dont les possibilités restent à découvrir, sans savoir toutefois quand et comment. En raisonnant à l’intuition, je me sens plus motivé par une approche comme Twine, même s’il faudra tester pour voir de quoi il retourne.
    Mais ce n’est qu’une intuition. En fin de compte, sur Internet je fais comme les autres : je cherche.
    Jean-Marie

  2. Bonjour,

    Y’a t’il vraiment un interet à s’inscrire sur facebook ou viadeo? N’est ce pas des Myspace bis où l’on a une liste d’amis à rallonge et dont on en connait seulement une poignée?

    Autant des sites comme copainsdavant je vois le but, mais là…

    A moins que Facebook permet de trouver un emploi?

  3. « L’ouverture » Jérôme… Les applications qu’il est possible d’ajouter à Facebook… C’est peut-être là que réside le secret 🙂

    Tu connais mes réticences vis à vis des réseaux sociaux (suffit de lire mes anciens billets), mais pour des outils de type Facebook, y’a quand même une différence…

    Lorsque tu prends l’exemple de Copains d’avant, où j’ai retrouvé quelques amis, le site n’a que cette fonction et en plus il est payant pour obtenir simplement des informations sur ce que la personne que tu connais est devenu 🙁

    Je ne pense pas que le but final de Facebook sera de trouver seulement un emploi (il servira également à cela) mais comme je le dit en début de billet cela reste pour moi une impression qu’il faut suivre et je me « gourre » peut-être.

    Facebook est à mettre en parallèle également avec l’identité numérique !

  4. Justement, j’essaye de mettre en parallèle l’analyse de Gilles sur Facebook et de voir pourquoi les gens succombe à la mode Facebook?

    Pour l’identité numérique, n’y a t’il pas des services plus sûre que facebook? Car qui dit identité numérique, dit authentification.. et ce que dit Gilles au niveau des questions servant à détailler notre profil est interessant: Un outil très Américain, rien que dans la définition du profil ou on n’hésite pas à demander l’appartenance politique et religieuse made in USA. On voit que les tabous ne sont pas les même selon les pays.

    Jusqu’où devons-nous renseigner notre identité numérique?

    Facebook prendrait donc le modèle Google? à partir d’un compte, nous avons accès à un panel de services avec une couche de social networking?

    Concernant Copains d’avant, le service est redevenu gratuit la semaine dernière. Seuls les avis de recherche restent payant. Peut-être que copaings.net y est pour quelque chose? ;o)

    Bref, je pense que le meilleur moyen de connaitre Facebook, c’est de le tester (j’ai vu qu’il existait un groupe M2 IDIST..)

  5. l’identité numérique versus facebook est effectivement peut-être dangereuse 🙂 Mais, plus loin que Facebook, c’est le type d’outils qu’il représente qui m’intéresse aujourd’hui.

    Je suis amusé par votre remarque sur les définitions demandés dans les profils. Cela ne m’avait pas gêné d’autant plus que je n’ai pas été obligé de remplir la case religion et que j’ai indiqué Other pour la politique. Donc, à ta question : jusqu’où devons-nous renseigner notre identité numérique ? Je répondrais : à toi de juger 😉 Mais après tout nous sommes avant tout dans un réseau social donc ce type de question peut effectivement intéresser certaines personnes ! POurquoi crois tu que des parties politiques investissent sur Facebook ?

    Je pense en effet que pour l’instant avec Facebook, à partir d’un compte, nous avons accès à un panel de services avec une couche de social networking 🙂 Reste à savoir ce que cela donnera dans l’avenir !

    Comment, tu n’es pas encore inscrit au groupe IDIST (ouvert à tous et pas seulement les M2 🙂

  6. Bonjour,
    Moi il m’est arrivé un truc bizarre sur Facebook. Mon compte a disparu. Il n’a pas été désactivé avec un motif fourni par FB, il a simplement disparu. Et en contactant FB, ils me répondent que l’email que j’avais associé à mon compte et avec lequel je me suis toujours connecté, et bien cet email n’est associé à aucun compte… ! bizarre..

  7. Même problème que toi ! compte disparu. je ne me suis pas connecté depuis le 11 mai et voilà que depuis ce début juin, je ne retrouve plus aucune trace. Ma femme n’est plus mariée 🙂
    FB m’a répondu la même chose mais je crains qu’il ne prennen pas ce problème au sérieux.

  8. je n’ai jamais eu de traitement sérieux de la part de fb. ce qui fait que je ne prends pas ce site au sérieux; je doute de sa pérennité pour les usagers dans la forme actuelle.

  9. Ping : Facebook du dimanche « « Les z'edLes z'ed