Précis de bonne typographie

Certainement que le nom de Jean Tillie ne vous évoque rien hormis si vous cotoyez les milieux de l’auto-édition.

Jean Tillie est un typographe de l’ancienne génération. Celle de l’époque du plomb. Il a corrigé à plein temps et en indépendant durant une vingtaine d’années pour des éditeurs de renom : Robert Laffont, Retz, Dunod, Bayard, Flammarion, Les Belles Lettres…

Profitant de sa retraite, il a eu envie de transmettre son savoir, en rédigeant un Précis de bonne typographie.
Écrit dans un premier temps pour les écrivains, ce guide typographique trouvera sa place aussi bien auprès des universitaires que des secrétaires (pas seulement celle de rédaction), qu’à tout utilisateur d’un traitement de texte, car l’un des avantages de ce précis des usages typographiques est d’être consultable sur écran d’ordinateur. Ouvert en parallèle au traitement de texte, il est immédiatement disponible.

Au même titre que l’on consulte son dictionnaire de langue sur ordinateur en recherchant une entrée, on interroge ce Précis de typographie. Certains articles précisent les usages typographiques, synthèse de tous les codes. D’autres articles traitent de l’usage concret du traitement de texte. Rien n’empêche de le lire d’un bout à l’autre d’ailleurs (ma procédure favorite).

Bref, des informations inédites, des recommandations et des conseils pratiques à la pelle comme le corrigeage (j’aurais plutôt utilisé correction, mais on ne refait pas un correcteur de métier 😉 donc corrigeage par rechercher et remplacer, le protocole de correction, les régions administrative (grammaire, mais aussi départements, chef-lieu et termes par lesquels on désigne les habitants : gentile)…

En effet, le Précis de bonne typographie se présente sous la forme d’un fichier Word 2003 (nul n’est parfait, je prévois les réactions des oficionados de l’Open Source) mais au format RTF composé de près de 800 articles.

Suite à un échange de courrier, dans lequel je faisais quelques remarques à Jean Tillie, notamment sur son blog et sur l’aspect e-commerce de la vente de ce Précis de bonne typographie, à 15 €, exclusivement par chèque ; Jean Tillie me précisait qu’il souhaite continuer la commercialisation par courriel.
Cette méthode de vente lui permet d’établir des liens personnalisés avec ses clients afin de répondre au mieux à leurs attentes et peut aussi leur envoyer des mises à jour augmentées.

Du vrai service clef en main.

Laisser un commentaire