y'a barcamp et barcamp !

Comme certains s’en souviennent, j’étais dans l’organisation du Barcamp Lillois en 2008 et l’année dernière, en compagnie notamment de Mario, lors de Ludovia 2009, nous avons même tenté l’expérimentation d’un Barcamp en plein air, sous les tonnelles d’un restaurant, en fin de repas, le tout en liaison avec Twitter…

Bref, cela ressemblait à de vrais Barcamps 🙂 Et puis, au cours des années, parfois j’entends parler de barcamp par-ci, barcamp par là… mais, à mon sens, ce ne sont pas de véritables barcamps. Je ne citerai pas de nom 🙂

Ces derniers jours, pour l’organisation de plusieurs interventions du type séminaires en entreprise concernant les médias sociaux et la communication, les médias sociaux et le commerce, les médias sociaux et le marketing…, nous (les demandeurs et moi-même) avons mis en place des programmes incluant des barcamps… Des vrais 🙂

Grosso modo, la structure des journées est la suivante : le matin, c’est conférence et l’après-midi : Barcamp 🙂

Mais, on me demande souvent que j’explique ce qu’est un Barcamp, comment on l’organise… je vais tenter de vous expliquer tout cela 🙂

C’est quoi un Barcamp ?

Évidemment, si vous êtes dans la mouvance des passionnés d’Internet et d’informatique, spécialiste du web, à n’en pas douter vous avez déjà entendu parler des barcamps.

Mais, la plupart d’entre nous ne connaissent pas ce que cache cette contraction : Barcamp.

Les BarCamps sont des « non conférences » dont le programme est déterminé par tous au début de l’événement. Le principe est « pas de spectateur, tous participants ». C’est une forme d’ateliers participatifs ou de tables d’échanges à grande échelle… où rien n’est planifié, sans invitation ni d’orateurs prévu à l’avance.

Cette forme de rencontres outre la masse d’information que l’on partage permet de favoriser le dialogue ouvert, de créer de l’échange, libre, sans a priori, d’apprendre des autres, de jouer sur la complémentarité…

Le concept des BarCamps a pris naissance dans la Silicon Valley sous l’impulsion du monde des logiciels libres et des geeks.

Comment se déroule un BarCamp

En théorie, un BarCamp se déroule dans la forme suivante :

  • Présentation des participants sous la forme d’un tour de table où chacun donne son nom, son appartenance (entreprise, association), et trois mots-clés qui le représentent le mieux.
  • Inscription des thèmes et questions que les participants souhaitent traiter ou voir traitées soit sur une grande feuille de papier, soit sur des post-it (je préfère cette solution plus facile pour la suite 🙂
  • Lors de gros barcamps, après un vote des sessions, cela prend la forme d’un tableau matriciel avec d’un côté les salles ou tables disponibles (en général, il a autant de sessions en simultané qu’il y a de salles à disposition), de l’autre les créneaux horaires. Pour les petits barcamps, le rapprochement des questions et thématiques se fait en commun afin d’établir quelques « groupes de travail ».
    Pour préparer certains Barcamp et permettre d’en assurer suivi et organisation, il est conseillé d’inscrire à l’avance les sujets que l’on voudrait discuter sur la page wiki du BarCamp et il est demandé à chacun de partager les informations et les expériences reçues lors de l’événement, tant pendant celui-ci qu’après, grâce notamment aux canaux internet publics, aux blogs, au partage de photos, aux wikis, aux blogrolls et aux logiciels de messagerie instantanée.
  • La phase suivante est la discussion dans les ateliers ou tables (20 max/salle) proprement dit qui durent entre une trentaine de minutes et 1 h.
    Une personne est chargée de répartir la parole (tous les participants prennent part à la discussion, qu’il soit débutant ou expérimenté) et de prendre des notes sur la discussion dans le dessein d’un faire un rapport aux autres participants du Barcamp.
  • À la fin des ateliers, il est demandé à une personne de faire un rapide compte-rendu de celui-ci de manière très informelle. L’idéal étant que ces contenus soient mis à la disposition de tous, en ligne et sous une licence de libre diffusion.

Des règles plus officielles existent… Elles ont été créées à l’origine en parodiant les règles du film « Fight Club ».

  1. Parlez du BarCamp autour de vous
  2. Parlez du BarCamp sur votre blog
  3. Si vous voulez animer une présentation, écrivez son sujet ainsi que votre nom sur le tableau, à l’entrée du BarCamp
  4. Présentez-vous en 3 mots-clef
  5. Autant de présentations simultanément que possible
  6. Aucune présentation programmée à l’avance, pas de touriste
  7. Les présentations ne dure aussi longtemps que nécessaire sauf si une autre présentation est prévue dans la même salle
  8. Si c’est votre premier BarCamp, vous devez faire une présentation

Mais, et tout état de cause, comme le dit Philippe Couzon, pour paraphraser un illustre politicien : «ne te demande pas ce que le barcamp peut faire pour toi mais demande-toi ce que tu peux faire pour le barcamp.»

Des infos complémentaires sur les barcamps :

1 comment for “y'a barcamp et barcamp !

Laisser un commentaire