Les blogs ne créent pas de communautés

Après la lecture des différents commentaires sur le blog d’Arnaud, j’me suis dis… Tiens, si j’allais voir le sens du mot communauté. Je n’ai pas suivi les conseils de Pierre-Yves Poulain dont la lecture était conseillée dans le billet de Xavier Automne qui emploie la définition du nouveau Petit Robert, mais le Littré… Voici quelques unes de leurs définitions pour communauté :

  • participation en commun ;
  • groupe plus ou moins étendu, réuni par les mêmes croyances, les mêmes usages, etc. ;
  • Autrefois, corporation ;
  • Société de personnes vivant ensemble et soumises à une règle commune.

C’est à ce demander si cela ne pourrait pas convenir effectivement à une typologie des blogs 😉 Les blogs communautaires, la corporation communauté des bloggers et les intranets. Reste le cas du groupe plus ou moins étendu, réuni par les mêmes croyances, les mêmes usages, etc. qui pourrait effectivement correspondre à l’ensemble des blogs. Seulement, là où le bas blesse c’est que, à la notion de groupe plus ou moins étendu (qui elle correspond aux lecteurs d’un blog), s’ajoute réuni par…

Prenons un exemple concret : dites moi ce qui réuni les lecteurs de ce du blog d’Arnaud ? Vous allez je pense me répondre :«ce sont les responsables com..» Perdu, si j’en crois les commentaires du billet sur le blog d’Arnaud Meunier auquel se référe ce billet :

  • Philippe Nieuwbourg est analyste-éditorialiste, et consultant spécialisé dans les technologies de l’information,
  • Sébastien Pages : responsable du « Internet Strategy blog » dont l’objectif est « to create a European peer-networking group for Internet project management and strategy » dont le métier est « Internet manager »
  • Bertrand Duperrin est consultant en RH / Management
  • Xavier Aucompte est responsable des Intranets du Groupe Groupama
  • Gilbert Reveillon est spécialiste de marketing, pardon de nano-marketing ?
  • et moi-même… qui ne suit pas encore responsable communication bien que j’ai cette décharge horaire dans le cadre de l’UFR Idist 🙂

Aucun responsable de la communication dans tout cela… Donc, je pense qu’Arnaud ne réussi pas à rassembler un certain type de profils autour d’un espace d’échange et de partage… D’ailleurs, il le reconnaît lui même en écrivant : «si au départ je pensais en effet créer une communauté, je pense aujourd’hui fidéliser un lectorat

Où pouvons nous trouver une communauté dans les lecteurs qui s’affichent sur le blog d’Arnaud ? Il peut y avoir une communauté que je qualifierais de communauté d’instant… Nous avons tous lu le même billet sur un même blog donc nous sommes effectivement un groupe plus ou moins étendu, réuni par la même lecture. Mais combien de ces commentateurs sont abonnés au fil du blog d’Arnaud Meunier ? Si j’en crois Xavier Aucompte, qui à mis comme il le dit en commentaire un billet sur b-r-ent qui commence comme cela : «En continuant mes escapades nocturnes sur le net, j’ai rencontré des blogs très très intéressants mis à jour…» donc visiblement il n’était pas abonné. Il peut nous le dire en commentaires 🙂 Gilbert Reveillon semble avoir réagi suite à la lecture préalable du billet de b-r-ent. Donc sur six intervenants, deux ne sont pas abonnés à ce blog. Suis-je l’exception 😉 Je ne le pense pas… Mais encore une fois où ce trouve cette notion de communauté autour du blog d’Arnaud en l’occurrence ?

J’apprécie la question de Bertrand Duperrin : «est-ce que c’est le blog qui crée la communauté ou la communauté qui utilise le blog pour se retrouver et surtout identifier ses membres ?», de même que je ne peux qu’approuver Xavier Aucompte lorsqu’il écrit : «Le blog est communautaire quand c’est une communauté qui le gère et l’anime».

D’ailleurs essayons notre typologie des blogs en ajoutant une catégorie : sans communauté.

  • participation en commun : b-r-ent
  • groupe plus ou moins étendu, réuni par les mêmes croyances, les mêmes usages, etc. : les blogs politiques 🙂 ?
  • corporation : Blog en nord (pour une partie des visiteurs qui se retrouvent physiquement régulièrement).
  • Société de personnes vivant ensemble et soumises à une règle commune : les blogs internes (mais comme le demande Arnaud qui connaîtrait un blog interne en entreprise qu’il pratique et qui fonctionne dans la durée ?)
  • sans communauté : le blog d’un responsable communication, les z’ed c’est à dire ce blog aux thèmes variés et fluctuant suivant l’humeur de son rédacteur…

Et le votre, vous le placez dans quelle catégorie ? Juste pour le fun, laissez donc votre catégorie en commentaire 🙂

Au passage, d’ailleurs je voudrais noter la tendance de la confrérie des bloggers… Comme nous nous connaissons par blog interposé, j’ai déjà remarqué la propention à considérer les autres bloggers comme des amis de longue date alors que l’on ne se connait que par blog interposé… Cela donne t-il le droit d’aller saluer untel car nous lisons régulièrement son blog, car nous avons échangé deux mots par mail… comme s’il s’agissait de copain de la première heure ? Cela doit jouer dans le cadre du phénomène « communauté » de bloggers…

Sinon, je me résume et maintient ma position sur les blog et les communautés : le blog ne crée pas une communauté mais favorisent le développement des communautés si elles étaient préexistantes au blog… Donc, ami lecteur qui possédez votre blog et pensez avoir une communauté autour de vous… il n’en est rien sauf si vous avez bâti votre blog autour d’une communauté existante ou si votre blog est communautaire 🙂

0 comments for “Les blogs ne créent pas de communautés

  1. 5 janvier 2007 at 10 h 22 min

    C’est un vrai sujet… du coup je suis revenu dessus dans B-R-ENT avec le post suivant où je me permets de vous suggérer la lecture de l’article du chercheur canadien dont je parlais: JF Marcotte. b-r-ent.com/news/web-2-0-…

    Vous verrez c’est très bien fait (ce que dit JF Marcotte) et l’analyse est rigoureusement documentée car c’est un vaste domaine investigué depuis longtemps par les sciences humaines… plus proche de nous, je vous précise que nous avons une newsletter sur B-R-ENT qui alimente encore de plus près la communauté des managers intranet…

    Ce que j’ai voulu faire avec le concept de nano-marketing: c’est décrire ce phénomène par lequel c’est la fédération de tous ces petits ruisseaux (qui intégrent les blogs, flux RSS, moblog, tags, mashups, et Ajax mais aussi les "vieilles" techniques du web 1.0 que sont les emails, les sites internet, les chats, forums et messageries instantannées) qui font les grandes rivières…

    Y’a aussi le vieux proverbe chinois qui dit que "ça ne sert à rien de vouloir changer la trajectoire de la rivière… elle fera son lit là où elle doit passer…" donc ne forçons pas les choses: il y a aura une communauté virtuelle qui se constituera autour d’un blog si ce blog apporte de la valeur à ceux qui y contribuent.

    On le sent très vite par l’énergie qui s’en dégage que ce soit par ses détracteurs ou au contraire ses adhérents.

    Cheers,
    Gil

  2. 6 janvier 2007 at 15 h 15 min

    Ces échanges sont passionnant. Pour répondre à ta question, je n’étais pas abonné et je suis venu sur vos sites en recherchant ce qu’il y avait derrière la vague de l’annonce de la fin des blogs qu’on entend depuis quelques jours.

    Je crois que nous sommes d’accord. Le blog n’est pas un mode de dialogue, d’information ou de communication qui disparaît. Parcontre, nous devons faire attention à ne pas trop lui donner d’importance comme créateur. Il reste au service de. Pour ce qui est de la communauté, je crois que tu as fait le tour mais il me semble quand même qu’il est parfois un bon déclencheur mais ce n’est pas tout seul qu’il réussi.
    Le blog est enfin communautaire par sa capacité à créer des liens virtuels très vite. Cette confiance en l’outil et le petit plus fait qu’il a un gros avantage sur les autres types de site.
    Au plaisir de te relire

  3. 6 janvier 2007 at 15 h 16 min

    Bonne analyse.

    Je connais un peu mon lectorat et j’ai une certitude : je réunis des personnes qui réflechissent aux mêmes choses que moi. Nous voilà bien avancés 😉

    Une chose est sure (si je met à part le cas de quelques uns qui sont venus à s’intéresser à certaines problématiques à force de supporter mes notes 😉 )ils s’y intéressaient avant et s’y intéresseront toujours quand bien même je mettrais la clé sous la porte. Par contre c’est un endroit où ils se rerouvent et où certains on d’ailleurs fait connaissance. Par contre sans ce blog je n’aurais jamais eu les échanges que j’ai pu avoir avec certains, nous n’aurions pas mené des réflexions communes ni mêmes des projets communs. Alors je peux dire que le blog m’a permis d’identifier une population qui s’intéresse aux mêmes problématiques avec une même manière de les attaquer. Cette population existait de toute manière avec les mêmes caractéristiques sauf que nous ne nous connaissions pas pour la plupart. Il est certain que sans intéret commun on ne fréquenterait pas les blogs les uns des autres.

    Peut on alors dire que le blog donne à une communauté la conscience de son existence ? (Bonne question pour le bac de philo non ?)

    Et puis d’abord qu’est ce qu’une communauté ?
    – ceux qui lisent le même blog : forcément un blog forme une communauté ?
    – ceux qui ont les mêmes centres d’intérêt ?
    – ceux qui veulent mener des projets ensemble ?

    Et quand on parle de communautés dans les blogs on parle toujours de communautés de blogueurs. Mon audience est constituée à au moins 95% de non blogueurs. Communauté or not communauté ?

    Sur ces bonnes paroles je m’en vais rejoindre la communauté de mon bureau 😉

  4. seb
    11 janvier 2007 at 11 h 38 min

    J’y ai rajouté ma modeste contribution…
    http://www.internet-strategy.eu/...

  5. Seb_
    14 janvier 2007 at 8 h 33 min

    C’est un sujet passionant, je crois que pour le coup, je vais m’abonner au flux RSS ^^. Pour ce qui est de ma modeste participation, je crois effectivement que ce constat : «si au départ je pensais en effet créer une communauté, je pense aujourd’hui fidéliser un lectorat.», relève d’une erreur de départ. Je crois effectivement que l’on ne peut pas créer de communautés, mais qu’elles existent indépendamment de notre volonté. Comme vous le faites remarquer, si l’on peut "constater" l’existence de communautés, c’est qu’elles étaient déjà prééxistantes au blog. Je crois que Bertrand DUPERRIN à mis le doigt sur quelque chose d’interessant en se questionnant sur la définition de communauté, je pense que ses propositions sont toutes justes parcequ’il y a plusieurs sortes de communautés qui répondent à divers critères. Je pense qu’un individu peut faire partie de plusieurs communautés, en premier lieu de part sa situation sociale ou professionnelle, un même individu qui participe à la création d’un projet, fait partie de cette communauté, mais en dehors de ce contexte, fait aussi partie des diverses communautés en relation avec ses centres d’interêts. En bref, si communauté il y a, elle se constituerait plus autour du sujet d’un article qu’autour d’un blog dans son ensemble,

    A savoir si le blog donne à une communauté la conscience de son existence, je ne crois pas que ce soit plus le cas que les autres formes de regroupement communautaires.

  6. Benoit Hediard
    12 février 2007 at 5 h 50 min

    Bonjour à tous,

    Je découvre ce débat par Google avec un peu de retard… 😉
    Sujet passionnant en effet, qui nous touche particulièrement puisqu’il s’agit de notre coeur de métier!
    En effet, nous (affinitiz) provenons du monde des communautés avec une première version lançée en 2001, à une époque où plus personne ne voulait entendre le mot "communauté" ;).
    5 ans après, nous venons de lancer une troisième version qui inclut désormais la composante blog…

    Notre vision des choses est la suivante, en généralisant au maximum :
    – blog = 1 auteur, espace/contenu public, audience anonyme,
    – communauté = n membres/auteurs, espace/contenu privé, audience identifiée (par un système d’inscription et d’authentification).
    Sur notre plateforme, nous avons essayons de combiner les deux au sein de la notion d’"espace".

    On pourrait bien evidemment débatre sur cette vision un peu simpliste… mais cela nous permet d’avoir un discours et un positionnement assez clair.

    D’après notre expérience, cela fonctionne dans les deux sens :
    – un blog peut fédérer et générer une communauté autour d’une thématique donnée,
    – tout comme une communauté peut publier et gérer un blog en publiant certains de leurs échanges et pargages.

    Nous partageons aussi les propos d’Eric (article "Les blogs sont morts, vive les blogs") sur l’évolution des principes de blogs vers des concepts plus généralistes de publication de contenu sur Internet (CMS).

  7. 13 mars 2007 at 17 h 02 min

    Le marketing du web à travers les livres

    Comme je suis trop universitaire ;-), régulièrement, je suis l’évolution de l’édition en ce qui concerne le marketing et internet…

    J’ai commencé mes lectures dans ce domaine par la deuxième édition du livre de Jean-Jacques Rechenmann (consultant en……

  8. 16 juillet 2009 at 13 h 32 min
    ++''__bonsoir!__''++
    Je vous invite à allé visiter ce blog

    http://wayoftrue.unblog.fr Un blog pour ceux qui veullent comprendre, faire avancé le monde qui nous entoure,un blog pour les individus qui ne laissent pas la flamme intérieure de leur intélligence s’éteindre et devenir cendre, mais surtout un blog qui ne demande qu’a être appronfondi par tout ce que chacun est capable de lui apporter.

    http://wayoftrue.unblog.fr

    http://wayoftrue.unblog.fr

               ++''__Donnez lui la chance de vous convaincre :D__''++

Laisser un commentaire