une netiquette dans les medias sociaux

J’avais commencé une réflexion sur une netiquette pour les médias sociaux, comme, en son temps, je l’avais fait pour les blogs dans une netiquette pour les blogs pour laquelle j’étais précurseur. Mais, comme je l’indiquai hier soir en relayant l’information dans Twitter (mon compte est @erdelcroix 😉 : Dénoncé par Twitter, un étudiant s’offre un bad-buzz suite à une demande d’aide publique pour tricher à un examen et à une dénonciation, il devient urgent de la publier me semble t-il !

Et moi, qui essayais de faire le parallèle entre les fenêtres françaises (où l’on ne voit rien depuis l’extérieur) et les fenêtres des maisons Hollandaises sans rideau ! Nous ne pénétrons pas dans l’intimité de l’une, nous découvrons si nous sommes voyeurs l’intérieur de l’autre ! Me voilà servi !

Bon, où en suis je dans cette netiquette pour les médias sociaux (réseaux sociaux et autres) ? PédagoTIC… s’y est essayé ! Nethique avait même organisé une journée sur le sujet l’année dernière. Bruno Devauchelle en colère avait titré l’un de ces billets : Ethique, Netiquette, honnêteté, la vidéo du Petit guide des bonnes manières sur Facebook donne des idées ;-). On peut aussi lire avec profit Les erreurs à ne pas faire selon les utilisateurs de place des réseaux ou encore s’inspirer d’Internet sans crainte, le programme national de sensibilisation des jeunes aux bons usages de l’Internet, etc.

Je ne reviens pas sur la différence que je fais entre éthique et netiquette, c’est chose faite depuis de la déontologie et de l’éthique dans les blogs ?.

La netiquette pour les médias sociaux est une question d’honnêteté et de transparence comme l’explique très bien Andy Sernovitz selon le compte-rendu de Yann Gourvennec. J’ajouterai juste : et de respect de l’autre !

Toutefois, rien n’empêche d’essayer de créer une charte de bonne conduite générale, inspirée de la Netiquette et de la netiquette des blogs que j’avais donc écrite en 2005.

  • N’utilisez des caractères majuscules que si nécessaire. LES MAJUSCULES DONNENT L’IMPRESSION QUE VOUS CRIEZ et ne donnent pas envie de vous répondre.
  • Avant de poster une question, vérifiez bien que c’était le sujet du billet, du tweet ou du message Facebook
  • Ne pas mettre de signature dans les commentaires, mais évitez les commentaires anonymes.
  • Lorsque vous répondez à un autre commentaire dans un blog, il peut être utile de citer suffisamment de texte original pour être compris.
  • Évitez le langage SMS lorsque les tweets, messages ou billets sont en français !
  • Utilisez des smileys pour indiquer votre état d’esprit, mais utilisez-les modérément. 🙂 est un exemple de smiley. Ne partez pas du principe que le smiley excuse tout ou permet d’édulcorer un commentaire insultant par ailleurs.
  • Attention à votre niveau de langage, vous communiquez avec des gens du monde entier. Soyez prudents avec l’argot et les expressions locales.
  • Tenez compte de l’archivage de vos commentaires, de vos messages, de vos images par les moteurs de recherche. Faites attention à ce que vous publiez publiquement, surtout si vous indiquez votre vrai nom.
  • Ne postez pas simplement pour faire remarquer les fautes de frappe ou d’orthographe des autres.
  • Évitez de mettre « vffvdsv », « salut », « coucou », etc. comme commentaires textuels, audio ou vidéo.
  • La falsification (usurpation d’identité) et la mystification (pseudos multiples…) n’est pas tolérable.
  • La publicité n’est généralement pas acceptée dans la plupart des blogs, sauf cas exceptionnel ou site dédiés à cela. Par contre, un lien ou un trackback peut être inséré à condition que le commentaire soit pertinent et ne serve pas d’alibi à une publicité déguisée. Idem dans les autres médias sociaux.
  • Rédigez soigneusement le titre du commentaire s’il est demandé.
  • Attendez d’avoir dormi avant d’envoyer des réponses violentes ou chargées d’émotion si vous en avez vraiment gros sur le cœur à propos d’un sujet donné ; les blogs et les médias sociaux sont de grands amplificateurs de conflits, car l’absence physique de votre interlocuteur augmente les tensions.
  • Les réponses ou commentaires injurieux ou agressifs n’ont pas leur place dans les médias sociaux. De même, ne provoquez pas inutilement.
  • Les commentaires pornographiques, révisionnistes, ou en général tout sujet contraire à la loi ou aux bonnes mœurs ne doivent pas être présent.
  • Motivez ou expliquez votre demande d’ajout dans les contacts (j’ai ainsi eu quelqu’un qui m’a répondu : « parce que j’aime bien votre caricature ! » Était-ce suffisant ? Dans mon cas, oui 😉
  • Ne polluez pas l’espace des autres par des messages intempestifs
  • Rester courtois et respecter son interlocuteur, quoi qu’il arrive.
  • Ne reprochez pas au gestionnaire du blog ou d’un compte, le comportement des participants ou de ses amis.
  • Ne reprochez pas aux rédacteurs des blogs et à vos amis dans les médias sociaux de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige.
  • Préférez la qualité de vos contacts à la quantité, sinon, outre que vous serez submergé de messages, le but du jeu n’est pas de posséder le plus grand nombre d’amis même si certains le laisse croire 😉 De même, rien ne sert de voler les amis des autres : à chacun ses propres amis.
  • Ne confondez pas médias sociaux et outil de démarchage de masse. La liste des inscrits n’est pas elle aussi un fichier commercial gratuit.
  • La réciprocité d’ajout d’amis n’est pas obligatoire. Rien n’oblige quelqu’un à être amis avec vous.
  • Avant de diffuser une information, vérifiez l’exactitude des faits et la valeur de la source. Parfois mieux vaut attendre que de diffuser une information fausse. En cas de doute, indiquez le et en cas d’erreur, reconnaissez vos erreurs.
  • Afficher vos sources dès que quelque chose n’est pas de vous.
  • Évitez la diffusion d’informations ou d’images embarrassantes pour d’autres personnes. De même, réfléchissez à deux fois avant de diffuser certaines informations qui pourraient êtres mal interprétés.
  • Demander la permission des personnes avant de publier photos et vidéos (sauf événements publics) et ne transmettez pas d’information en public sur une tierce personne sans son autorisation. Sachez utiliser les solutions de messages directs pour ne pas publier en public.
  • Pas de détournement de photos (même si cette pratique est courante dans les réseaux comme ImageFap), ni de publication de photos (vidéos) de mineurs (y compris les amis lorsque l’on est adolescent) sans l’autorisation des parents (Petit exemple, ma grande fille organisait son anniversaire la semaine dernière, et après que nous ayons pris une photo de tout le groupe, j’ai posé la question si il y avait un soucis de publier les images sur le net. Une amie de ma fille m’a alors dit : «Ma maman ne veut pas !». J’en ai tenu compte 🙂
  • Assumer ce que l’on publie (n’écrivez pas sur Internet ce que vous ne diriez pas dans la vraie vie) et adoptez une attitude citoyenne : celle de tous les jours (oups, le tricheur mentionné en début d’article avait dû l’oublier). Et ne vous réfugiez pas sous le : «Je ne savais pas que l’on n’avait pas le droit de…, c’était pour rire !»
  • Ne publiez pas des informations sur votre vie privée qui pourrait vous porter préjudice (cette valeur étant différente d’une personne à l’autre, on peut la résumer en se fixant comme limite : ce que peuvent lire mes parents, mes enseignants, mon supérieur…) et utiliser au besoin les réglages de confidentialité proposés.

On pourrait aussi ajouter une partie au sujet des droits sur Internet ce qui éviterait peut-être quelques bévues de la part de certains. Vous pouvez d’ailleurs retrouver une bonne partie de la loi sur l’utilisation des images dans ce blog 🙂

J’ai certainement oublié des points, à vous de me les signaler, en respectant cette netiquette ici et ailleurs 🙂

Laisser un commentaire

  1. Une netiquette dans les médias sociaux

    Réflexion approfondie à propos de la création d’une netiquette dans les médias sociaux avec en prime une série de propositions.

  2. Bonjour,

    Ces différents points me semblent très pertinents et correspondent, je crois (petit examen de conscience…)à la position que j’essaye de pratiquer sur les réseaux.
    Par contre cette « règle » me surprend :
    Éviter les commentaires anonymes, oui, c’est généralement préférable… Mais parfois le choix laissé par le site est entre anonymat et inscription. Dans ce cas, j’envisageais précisément de proposer une « signature » (prénom ou pseudo) dans le commentaire lui-même. On aurait donc un commentaire « officiellement » classé « anonyme » mais comportant cependant un élément d’identification pouvant être utile dans le cas d’un échange d’idées qui se poursuit en commentaire…

  3. Ping : Viadeo preche la social-etiquette ou la netiquette des reseaux sociaux « « Les z'edLes z'ed