Télétravailler en France

Le télétravail en France

la couverture du livre le télétravail en France

La semaine dernière j’étais invité à participer à un débat suite à la sortie du livre sur le télétravail en France.

Le débat a vite pris une tournure très politique… où les uns et les autres revendiquaient les approches législatives sur la question. Il faut dire que quelques jours plus tôt, le 9 juin 2010, date anniversaire de l’adoption un an plus tôt de la proposition de loi pour faciliter le maintien et la création d’emplois, le Sénat a organisé une réunion sur le télétravail pour identifier les freins au développement du télétravail en France et tenter de les lever.

À cette réunion participaient les députés Pierre Morel à l’Huissier (l’un des auteurs du livre) mais aussi Jean-pierre Decool, le député local qui était l’un de mes contradicteurs mais aussi l’un des artisans de l´actuelle proposition de loi sur le statut de télétravailleur. 🙂

Cependant, comme trop souvent, je trouve qu’il y a un fossé entre la vision politique et la vision sur le terrain ! J’ai même osé poser la question de savoir si la loi n’était pas déjà dépassée 🙂

En effet, lorsque l’on voit l’utilisation des nouvelles technologies par les jeunes on est en droit de se poser la question ! Les métiers vont fondamentalement évoluer au sein des entreprises 2.0, comme le décrit très bien Chistophe Deschamps dans son livre : Le nouveau management de l’information.

Et puis, il y a le « télétravail gris » qui ne peut aller qu’en s’augmentant… avec l’arrivée du web temps réel. D’ailleurs, c’était assez amusant d’entendre le député dire qu’il travaillait déjà partiellement en télétravail avec ses collaborateurs, mais d’aucun contrat n’avait été signé dans ce sens… Cette relation est basée sur la confiance !

Les questions que l’on peut se poser sont : le travail que le cadre apporte chez lui ! C’est du télétravail ? L’arrivée de services de type Google Wave ne favorisera-t-il pas le développement du travail en dehors des heures de bureau ?

De plus, beaucoup de structures en micro entreprise font en réalité du télétravail ! Généralement des salariés qui ont ainsi une activité supplémentaire. Attendons de voir ce qui se passera à l’arrivée de « l’entreprise individuelle » l’année prochaine.

J’ai évidemment réagi sur la «remarque moqueuse» traditionnelle du télétravailleur qui regarde sa télévision ! Oui, depuis plus de 20 ans que je fonctionne en télétravail, je travaille parfois en regardant la télévision ! Et alors ? L’objectif est d’être dans les temps dans la remise de mon travail ! On met d’ailleurs là le doigt sur le principal problème du télétravailleur : savoir organiser son travail ! Ce problème du télétravailleur rejaillit d’ailleurs sur son environnement car la plupart des gens pensent qu’il ne travaille jamais !

Les métiers évoluent et l’on peut aussi aller voir du côté de l’enseignement ! Qu’est ce qui est fait pour former les futurs collaborateurs de l’entreprise à cette forme de travail ? Rien ou presque. Et, là, ce n’est pas une loi qui régira quoi que ce soit !

D’ailleurs, je soulevais la problématique des stages en université par exemple ! Je sais avoir déjà accepté des stages en télétravail pour des étudiants de Master (à la condition qu’un tuteur à distance soit aussi présent !) mais, Nicole Turbé-Suetens donnait l’exemple d’une université qui les refuse car aucun cadre n’existe !

La situation du télétravail est à rapprocher également de l’organisation de l’entreprise ! Alors que dans les pays étrangers les réunions par vidéoconférence sont monnaies courantes, en France, nous en sommes toujours à nous réunir à Paris ! L’évolution sera parallèle chez nous et explique le retard pris par la France dans le domaine du télétravail.

De nouveau, même si je ne suis pas anti-loi sur le sujet, ce qui permet de donner un cadre législatif et permet d’éclaircir des situations, je pense que l’on pourrait également réfléchir aux solutions pour faire évoluer les mentalités dans toutes les structures : entreprises, associations…

Le télétravail en France

Gain de temps, économie d’espace et de transports, meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle… Pourtant, le télétravail est encore peu répandu en France. Pierre Morel à l’Huissier et Nicole Turbé-Suetens, auteurs de cet ouvrage dénoncent les idées reçues tout en détaillant les fondamentaux du télétravail : définition officielle, bases sociales et juridiques actuelles, position des syndicats, jurisprudence, caractéristiques et exigences du management à distance, évolution des lieux de travail… Bref, ils répondent aux questions des employeurs et des salariés. C’est un excellent état sur le télétravail en France et il permet de comprendre le retard pris par rapport à nos voisins Européens.

En voici le sommaire :

  • Un retard français ?
  • Qu’est-ce que le télétravail ?
  • Quels sont les métiers concernés ?
  • Le cadre juridique actuel
  • Le cadre social actuel
  • Les freins au développement du télétravail
  • La transformation du management
  • Le renouveau des lieux de travail
  • Vivre et travailler autrement

Le télétravail en France – Les salariés sont prêts ! aux éditions Pearson.

Autre lecture, Télétravail : les clefs de la réussite de Cyril Slucki (Fondateur du réseau de télétravail Cyberworkers.com en 1996), sous forme de PDF à télécharger en ligne. Au passage, l’évocation et l’intérêt pour le télétravail ne date pas d’aujourd’hui 🙂

0 comments for “Télétravailler en France

  1. 18 juin 2010 at 15 h 16 min

    Je partage ton avis : la loi est dépassée avant d’être votée. Pierre Morel à l’Huissier partage d’ailleurs cet avis même s’il dit qu’en France on a toujours besoin de signes de l’Etat et de l’administration pour faire les choses 😉

    Voir son interview vidéo : http://bit.ly/cmIsNU

    Pour le travail ramené à la maison le soir c’est en effet du télétravail aussi. Mais comme le dit Nicole, c’est du « télétravail gris » qui mériterait d’être cadré pour éviter les échecs. Cela permet de prévoir la formation du salarié, la prise en charge des frais, les assurances etc.

  2. 18 juin 2010 at 15 h 16 min

    Je partage ton avis : la loi est dépassée avant d’être votée. Pierre Morel à l’Huissier partage d’ailleurs cet avis même s’il dit qu’en France on a toujours besoin de signes de l’Etat et de l’administration pour faire les choses 😉

    Voir son interview vidéo : http://bit.ly/cmIsNU

    Pour le travail ramené à la maison le soir c’est en effet du télétravail aussi. Mais comme le dit Nicole, c’est du « télétravail gris » qui mériterait d’être cadré pour éviter les échecs. Cela permet de prévoir la formation du salarié, la prise en charge des frais, les assurances etc.

  3. 18 juin 2010 at 15 h 16 min

    Je partage ton avis : la loi est dépassée avant d’être votée. Pierre Morel à l’Huissier partage d’ailleurs cet avis même s’il dit qu’en France on a toujours besoin de signes de l’Etat et de l’administration pour faire les choses 😉

    Voir son interview vidéo : http://bit.ly/cmIsNU

    Pour le travail ramené à la maison le soir c’est en effet du télétravail aussi. Mais comme le dit Nicole, c’est du « télétravail gris » qui mériterait d’être cadré pour éviter les échecs. Cela permet de prévoir la formation du salarié, la prise en charge des frais, les assurances etc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.