Social Shoping

Contrairement à une idée fortement répandue, Facebook et les réseaux sociaux ne se résument pas à un réseau social pour les
particuliers ou les geeks. Ce sont également des outils marketing et commercial.

Les réseaux sociaux ne sont pas loin des CRM (Customer Relationship Manager) notamment en permettant de collecter des retours utilisateurs. Salesforce, le célèbre gestionnaire de la relation client ne s’y est pas trompé avec l’ajout de Faceforce, devenu Faceconnector dès 2007.

Donc, rien de surprenant à entendre de plus en plus souvent évoqué le terme de commerce ou de vente en ligne via les réseaux sociaux, bref de social shopping.

En précurseur 1-800-Flowers.com a connecté son programme de fidélité dans un premier temps et propose désormais l’achat depuis Facebook de bouquets de fleurs. Les exemples sont nombreux désormais en social shopping comme Storenvy ou Addoway.

Depuis le début de l’année, c’est Amazon qui implante ses points de vente dans Facebook (dans sa page fan, il proposait déjà régulièrement des offres spéciales) via la page Soap.com’s.

En ce début d’année 2011, Asos la marque de prêt-à-porter britannique annonce l’ouverture d’une boutique en ligne où le paiement s’effectuera sans quitter le réseau social. Jusqu’ici, on est redirigé vers le site officiel ou vers un organisme de transaction (PayPal, etc.).

D’autres préfèrent à l’image de Dell employer Twitter (Dell aurait réalisé 6,5 millions de dollars de vente via Twitter) pour des opérations de promotions sur une période déterminée…

Si l’expérience vous tente, allez faire un tour dans la rubrique Affaires du répertoire des applications de Facebook qui regorge de solutions d’e-commerce.Toutefois attention, ne pensez pas qu’il suffit de s’inscrire, de créer son profil, sa page, d’ajouter une application de e-commerce ou autre
et de vendre facilement sur les réseaux sociaux.

L’exemple de la suspension de Kiabi pendant quelques jours suite à un concours dans Facebook est là pour montrer le danger. À la décharge de Kiabi, les limites imposées par Facebook sur l’organisation des concours est un vrai casse-tête.

Contrairement à une idée reçue, il n’est pas possible de faire ce que l’on veut dans les réseaux sociaux, y compris dans l’envoi des messages…

Alors, oui, sans souci, le commerce est possible et profitable dans les réseaux sociaux, mais entourez vous d’experts ou de spécialistes pour la mise en place de cette stratégie.

0 comments for “Social Shoping

  1. 15 février 2011 at 15 h 53 min

    Google est un outil qui permet de piocher l’information sur un territoire très vaste et il représentait souvent la page d’accueil des internautes.

    A présent c’est un peu le tour de Facebook de récupérer cette place, mais l’aspect communautaire rend cette page d’accueil bien plus ciblée.

    Quelle sera la prochaine étape de cette évolution ?

  2. 15 février 2011 at 15 h 53 min

    Google est un outil qui permet de piocher l’information sur un territoire très vaste et il représentait souvent la page d’accueil des internautes.

    A présent c’est un peu le tour de Facebook de récupérer cette place, mais l’aspect communautaire rend cette page d’accueil bien plus ciblée.

    Quelle sera la prochaine étape de cette évolution ?

Laisser un commentaire