Réaction à Facebook sur Envoyé spécial

auteur 

Eric Delcroix est spécialisée en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube

Les réactions à la diffusion du reportage de Jérémie Drieu au sujet de Facebook à Envoyé spécial ne ce sont pas fait attendre…

Un groupe Petition Anti-Petasses dans le reportage Facebook a été créé quelques minutes après la fin du reportage, je vous le recommande. Anti-Petasse « Lou et Maxime » du reportage « FaceBook de France 2 compare nos deux ados à Clément le nolife puissance 1000. Autre groupe : contre les filles de 14 ans du reportage d’ envoye special sur facebook ! Mise à jour le 5 déc. Le groupe Toi aussi tu es solidaire avec Maxime et Lou du reportage d’Envoyé Spécial voudrait s’opposer aux deux précédents !

Beaucoup d’utilisateurs de Facebook dans les réactions sur le groupe qui avait été créé pour l’occasion sont déçus. Certains semblent mêmes avoir quitté l’émission en cours de route :-(

La plupart des utilisateurs dont je fais partie regrette l’angle choisi pour la présentation de Facebook, le côté à charge seulement traité.

Je continue de penser que si les il existe un problème vis-à-vis des réseaux sociaux (Facebook pour l’occasion), ce sont les médias qui ont un problème avec Facebook. Nous avons par exemple cherché à trouver une personne qui avait eu des soucis à cause de Facebook (mon billet Facebook : pas si dangereux qu’on le dit ? avait été écrit dans ce but). Résultat… personne n’a émis la moindre remarque. D’autres, côté recruteurs ont été contactés (n’est-ce pas Christophe) sans plus de succès. J’avais également dirigé Jérémie Drieu vers des spécialistes de l’identité numérique… Où est la personne qui a des problèmes ? Une personne virée aux États-Unis, une morte en Angleterre… cela fait peu même si c’est dramatique en la circonstance. Mais combien de mort par alcoolisme ? combien de personnes virées pour une raison futile de leur entreprise ?

Le côté Big brother de Facebook, nous le connaissons tous. Mais Facebook est-il le pire dans le domaine ? J’en doute. C’est oublier Yahoo !, Google, Micosoft… Mais, nous sommes plus sage que Jérémie Drieu ne le pense (voir mon billet précédent Facebook : exhibitions et problème de vie privée) ou ne le montre.Par contre, j’ai bien aimé ses conseils en final, pas ceux de se désinscrire (il est d’ailleurs toujours membre de problèmes lui-même), mais de mentionner l’existence des paramètres de confidentialité et de la création des groupes d’amis.

Pour le reste, les 30′ pour Facebook politique nous prévient que les politiques investissent Facebook (nous nous étions informés, pas le grand public). Par contre, un détail m’a dérangé… Détail politique. La personne qui s’inscrit pour la première fois à Facebook est de l’UMP et l’on a beaucoup insisté sur la page de notre Président, me semble t-il, et l’on parle d’usurpation d’identités sous la forme de faux profil de Ségolène Royal. Pas très équitable tout ça.

Quoi d’autres ? Pas grand chose hormis des interventions du fondateur de Facebook : Mark Zuckerberg à Paris ou dans la Silicon Valley et de quelques autres.


Le côté utilisateurs professionnels (dans tous les sens du terme) de Facebook a été complétement écarté mais cela je l’avais compris dès le début de nos contacts. D’autres ont déjà diffusé leurs impressions qui vont dans le même sens : Laurent Prêtre : Facebook sur Envoyé Spécial : Partage, vie privée et dangers !. C’est dommage, mais paraît que ce n’est pas « grand public ».

Laissons le grand public dans son image fausse de Facebook, creusons la fracture numérique un peu plus… En fait, dans le fond, je suis content de ne pas avoir été interviewé ;-)

Assez amusant la remarque que je me faisais… en consultant le groupe que j’avais créé (j’avais envoyé un message aux membre de l’événement juste avant l’émission afin qu’il commente dans le groupe) et l’événement Envoyé Spécial : Reportage sur Facebook et la Politique (j’avais été surpris par le nombre d’inscrit, mais j’ai compris en connaissant qui était derrière ce groupe pendant l’émission), les commentaires sont plus doux dans le groupe des animateurs de la page du président ! Allez savoir pourquoi ;-)

Enfin, le meilleur pour la fin, Facebook ou la peur des réseaux sociaux, l’avis d’un universitaire spécialiste des médias : Vic Spies.

je suis également surpris par le peu de réactions dans le Forum d’Envoyé Spécial

Au fait, si vous faite un billet sur l’émission, n’hésitez pas à me laisser votre lien et vous rejoindrez :

Mise à jour : tout compte fait les 2′ du journal de France 2 le 18 nov. 2008 était suffisant. Qui créera le groupe : remplacer le reportage d’Envoyé Spécial par le reportage du journal ;-)

L’émission dans YouTube (en 4 parties) :

Pour ceux qui en doute, je confirme que Jérémie Drieu posséde un profil Facebook, mais pas à son nom propre :-) Petit détail, il a retiré son numéro de téléphone ;-)

19% d’audience, plus de 4 millions de personnes devant « Planète Facebook »

Je profite du pic de visite sur ce billet pour vous alerter sur le virus Koobface sur Facebook. Il se propage sous la forme d’un message titré « You look just awesome in this new movie ». Quand les utilisateurs de Facebook cliquent sur ce message, ils reçoivent un avertissement leur indiquant que leur logiciel Flash player est dépassé et sont invités à télécharger une mise à jour contenant ce virus. Vous pouvez suivre la revue de presse pour être informé de ce genre de chose et de biens d’autres ;-)

Mise à jour le 6 décembre : Lors de la diffusion du reportage, j’y avais songé… Difficile pour elles d’éviter le rush de ceux qui recherchent leurs noms, coordonnées…

Dans la journée qui a suivi, cela était inévitable, le nom complet « Facebook » est disponible ! Avec cet élément, il est facile d’effectuer quelques recherches pour avoir un peu plus d’informations sur elles, leurs activités… dans des moteurs de recherche.

Un rapide coup d’oeil (je n’ai pas eu besoin de faire de recherches approfondies et je n’en ferais pas) permet de constater que les demoiselles sont sur d’autres réseaux… et images et textes correspondent à leurs discours. Par exemple, il est indiqué pour l’une d’entre elle, qu’elle aime : «la drogue, le terorisme, la pedophilie, le racket et la violence urbaine»… Humour de gamin ?
En tout cas, elles n’ont pas eu besoin de Facebook pour écrire ou mettre en ligne leurs images… (certains profils sont inaccessibles désormais) car elles sont présentes sur ces réseaux depuis au moins 2007. A l’époque, elles ne pouvait pas être sur Facebook puisque l’accès était limitté pour les moins de 18 ans ;-)

Quand je rabache qu’il existe des réseaux sociaux bien pire que Facebook :-)

Surprise, l’une déclare avoir 16 ans et non 14 ! Est ce la cas pour les deux ?

Mise à jour le 8 déc. : certains réclament un contre reportage … un groupe France 2 – Envoyé Spécial – Facebook : le contre reportage a été créé dans ce but :-)

0 comments for “Réaction à Facebook sur Envoyé spécial

  1. 4 décembre 2008 at 16 h 38 min

    tout à fait d’accord, bien que le problème n’est pas entre les medias et les réseaux sociaux, mais entre les massmedia du XXeme et le web… la « vraie vie » est autrement plus dangereuse que facebook. et les appropriations du web – social par excellence, depuis la claque de la bulle qui prétendait transformer le web en un supermarché – par les simples individus sont autant de justification par les pouvoirs en place des tentatives de flicage, déconsidération et autres intimidations…
    des walls des morts de virginiatech transformés en tombes sur lesquelles les amis se recueillent aux élans de solidarité du type « free tibet », il y a pourtant à dire…
    ce n’est pas avec ce genres de reportages que je me mobiliserai pour le service public de l’audiovisuel. Let’s die, comme dirait l’autre!

  2. kael57
    4 décembre 2008 at 16 h 45 min

    Ce qui me dérange quand je vois tout ce monde qui , accro à Facebook , le plébicitant haut et fort de moultes qualités ( mais quelle utilité concrète..?.. )
    je lis qu’il faut relativiser lorsquon parle de fichage où de la circulation des informations personnelles….

    je m’exclafe !! n’est ce pas les mêmes personnent qui vont venir crier que EDVIGE va ficher absolument tout le monde ?

    d’un coté , tout le monde va s’exhiber publiquement sur un Facebook ou l’on est a même de connaitre absolument tout un reseau de frequentation que l’on expose également, entre idées communes et photographies totalement disponibles rien que par une recherche sur un site comme http://www.pipl.com

    et ça ne semble pas déranger grand monde, bien au contraire…pourtant, cest un fichier bien plus consequent que le fichier EDVIGE quon soupçonne d’aller vous ficher sans savoir de quoi l’on parle vraiment , le gros mechant fichier dont on a absolument peur….

    question: pourquoi avoir peur de ce fichier si l’on s’expose tous publiquement et ouvertement sur Facebook ???

    d’un coté lon donne une mine de renseignement accessible par nimporte qui, de l’autre on a peur que l’Etat vienne créer des fiches sur notre personne que l’on croit etre importante ….aux yeux de l’etat..

    est ce le cause a effet de facebook: avoir 600 amis , faire circuler des idées ouvertement et publiquement; et alors se sentir devenir une personne importante dont l’Etat aurait si peur qu’on doit lutter contre EDVIGE ???

    et pourtant tout est déjà enregistré sur le net, c’est aussi simple que ça.

    etaler sa vie sur le net, soit, mais alors il faut pas aller critiquer les fichiers de l’etat puisque quelque part c’est nous même qui acceptons de les alimenter en publiant nos photos, ne relations, nos hobbies, etc….

    pour une fois qu’on souleve un peu le coté obscur de Facebook, ses qq accros preferaient voir nos deux presentatrices nous faire un bon nombre d’éloge sur le FUN du FUN, jai nommé Facebook.

    quand on lit votre reaction, on sent bien que Facebook, soit t’es dedans, alors t’es dans le mouve et t’as tout compris, soit t’es out, et t’a rien compris t’es un parano…proche de l’UMP.

    cest vraiment regarder là ou ca vous arrange et cest bien dommage.

    Il ny avait pas besoin demission si cetait pour justemment plebiciter un vrai phenomene (que tout le monde connait de toutes façon ); ce reportage fait pour souligner qq soucis d’ethique et de circulation des données soulevait un probleme concret.

    Quand aux manifestations de cas ou Facebook aurait créé des soucis a leur utilisateurs….croyez vous que ces utilisateurs soient toujours informés par leur recruteur ou leur entreprise qu’on aie scrupuleusement epluchés leur viue sur Facebook et autres copains d’avant ???

    et pourtant , connaissant parfaitement bien le milieu du recrutement, cela se fait, croyez moi.

    mais, quand on signe sur facebook, on sait à qui on s’expose…c’est a dire, a toutes les relations possibles egalement dans le concret et la vie de tous les jours, donc egalment professionnels, ( de l’etat ou du secteur privé ) mais également aux tordus qui ont besoin de faire un bel arbre relationnel autour d’une personne ciblée…

    
    					
  3. kael57
    4 décembre 2008 at 16 h 55 min

    Pour ceux qui se demande comment l’etat pourrait bien alimenter un fichier de type EDVIGE…

    Il suffit de voir le genre de petitions , combien ca semblerait du délire, qui circulent sur Facebook…

    en choisir une….et ensuite consulter les têtes et noms des personnes l’ayant signé…

    Untel fait partie du MODEM, untel fait partie de GREENPEACE, untel fait dans tel militantisme, etc…

    cest largement suffisant pour un service comme les RG (feu) pour alimenter avec qq données suplémentaires leur base de données….

  4. kael57
    4 décembre 2008 at 16 h 57 min

    Enfin je melange mes mots…

    je dis pétitions je voulais dire  » groupe  » lol

    
    					
  5. annecécile
    4 décembre 2008 at 17 h 07 min

    personnellement j’ai trouvé qu’on dressait facebook comme le « diable » des réseaux sociaux en parlant de ficher les gens et de l’utilisation des données personnelles qu’ils ont fourni ! Or, c’est pas une pratique nouvelle liée au net et à facebook !!! Les journalistes ont oublié qu’avant le net et les réseaux sociaux il y a eu le minitel, le téléphone ! Et qu’en France c’est france télécom ou les entreprises de VPC qui revendait les informations personnelles de leurs abonnés ! Et ce n’est pas si différent avec facebook… De toute façon on est fiché dès la naissance par l’état et dans toute notre vie ce fichage continue et évolue alors pourquoi se dresser contre facebook alors que d’autres réseaux sociaux existaient bien avant et sont tout aussi voyeur ! ! !

  6. eric delcroix
    4 décembre 2008 at 17 h 35 min

    @kael57 C’est mal me connaitre :-) Je suis le premier à dire que Facebook pose des problémes sur nos « libertés » mais je me pose également des questions. Je pense que vous n’utilisez jamais Google n’est ce pas ! je ne connais pas votre âge, mais je vous conseillerai d’effectuer une recherche dans les groupes de discussions notamment vers le début des années 2000 pour vous rafraichir la mémoire sur le grand méchant loup Google… (bien plus effrayant selon moi que celui de Facebook). Le même discours alarmiste existait ! Pourtant, aujourd’hui Google est universel. Je ne dis pas que c’est un bien. J’évite pour ma part de tout lui confier :-) Mais, les p’tits nouveaux n’ont peut-être pas ce recul. Plutôt que de nous alarmer du dangereux Facebook, d’y voir le diable en personne, je dis depuis longtemps que l’on devrait apprendre (former) les individus à utiliser les réseaux sociaux, en leur expliquant simplement les dangers (sans dramatiser). Reconnaissons le également, il y a une part de paranoïa de la part de certain concernant leurs données. Nous ne sommes pas encore des personnages si importants qui doivent absoluement conserver leur « étiquette ». Autre réaction que j’ai vis à vis des contenus sur les réseaux sociaux… pour une fois, enfin, etc. les personnes doivent assumer leur contenu ! Mais cela s’applique désormais à l’ensemble d’internet et pas seulement Facebook. Je vous conseille de tester Spokeo par exemple. C’est autre chose que Facebook et pourtant nous sommes peu à en parler.

    La lecture de mon billet précédent pourrait vous apporter un point de vue différent également sur le comportement des individus vis à vis des contenus sur le web et les réseaux sociaux… Personnellement, je me pose la question. C’est d’autant plus difficile pour moi que je suis loin d’être un digital native et que je serai plutôt du genre soixante-huitard attardé ;-) Donc, lorsque l’on me parle de liberté, je m’en suis fait depuis longtemps ma propre opinion:-) et pour moi, la première différence entre Facebook et Edvige, c’est que dans le premier cas, c’est moi qui décide de ce que je fais, pas dans le second.

    La lecture de mon billet précédent pourrait vous apporter un point de vue différent également sur le comportement des individus vis à vis des contenus sur le web et les réseaux sociaux… Personnellement, je me pose la question. C’est d’autant plus difficile pour moi que je suis loin d’être un digital native et que je serai plutôt du genre soixante-huitard attardé ;-) Donc, lorsque l’on me parle de liberté, je m’en suis fait depuis longtemps ma propre opinion:-)

    Pour l’utilité de Facebook, si vous parcouriez les pages de ce blog, vous pourriez voir qu’il est utiliser en entreprise (ou mieux acheter notre livre :-) Le refrain : pour une fois… la face caché… je préférerai que l’on parle de la face cachée de Flickr très honnétement. Faite une recherche sur Google, si, si, ne me dites pas que vous ne l’utilisez pas, et constatez… j’dois être l’un des seuls a en avoir parlé alors que l’on nous serine régulièrement des dangers de Facebook.

    Ma remarque concernant l’UMP semble vous être resté coincé… pourtant, vous pouvez regarder à nouveau l’émission, c’est bien réel. J’ai l’impression que cela ne vous plait pas que j’ai mis le doigt sur ce détail. désolé, ce n’est pas pour autant que cela que les paranos sont de l’UMP. La preuve, il existe une page fan de l’ex président du mouvement. De plus, pour ma part, ce n’était pas un jugement politique. Je n’ai jamais indiqué pour qui je votais, ni mes orientations politique aussi bien dans Facebook que sur mes sites. Bien malin pourrait dire pour qui je vote ou ai voté. Donc, votre remarque est déplacé d’autant plus que si cela avait été le PS, je l’aurais allumé de la même manière.

    je vous conseillerai la lecture de l’ensemble des billets de ce blog également pour vous faire une idée plus nuancé de mes positions. Mais devant un tel étalement pendant l’émission, il est difficile pour moi de ne pas prendre une position pro Facebook à tout crin. Je ne me suis absoluement pas retrouvé dans un aucun des portaits, ni aucun de ceux que je connais dans la vrai vie qui sont sur Facebook. Cela me pose problème et je ne pense pas être le seul. Bien loin de moi l’idée de dire que tout est blanc ou tout est noir. Je suis entouré de personnes (à mon âge, c’est normal ;-) qui ne sont pas dans Facebook et je peux comprendre leur point de vue, les raisons qui font que… et ils ne sont pas particulièrement parano.

    Pour ce qui est des ex. RG, je pense qu’ils avaient déjà pas mal d’infos sur moi avant Facebook, cela leur permet de compléter au besoin… et alors, de toute façon, s’ils avaient besoin d’informations, je pense qu’il sauraient où les trouver. Je vous rassure… selon votre vie, vous aussi que vous soyez ou non sur Facebook, les ex. RG possède un dossier sur vous. Mais la vie serait bien triste si on ne prenait pas parfois position, si on ne faisait pas des « choses »… Mais pire vous avez oublier de signaler que la CIA et l’ensemble des services secrets de tous le pays nous surveillent. Je vous rassure. Pas seulement sur Facebook. Sur Internet et préparez vous à la « mobilité », vous savez le machin qui fera que plus rien ne sera stocké chez vous…. mais sur une truc informe : internet !

  7. eric delcroix
    4 décembre 2008 at 17 h 37 min

    Dernier détail, vous ne me trouverez pas dans les groupes pour ou contre Edvige :-) Il une reste encore au moins une liberté : celle de choisir. Un ami un jour nous avait présenté une grande théorie d’ailleur sur le choix : notre seule liberté… Euhhh, c’était en 1983 ou 84 ;-)

  8. Marc
    4 décembre 2008 at 23 h 11 min

    Comme à chaque fois que le grand média (public ou privé, là n’est pas le problème) qu’est la télé parle de quelque chose qu’elle ne peut pas maîtriser. « La télé c’est bon mangez-en. En plus on réfléchira même pour vous, c’est prévu dans le package. Par contre, les anarcho-geeko-bizarres là-bas, il ne faut pas les fréquenter ».
    Réflexion identique pour la presse qui ne me semble pas plus objective.

    Bon après, il ne faut pas non plus généraliser, mais dans l’ensemble, en France ça me semble un peu comme ça. Peut-être que ça se débloquera après les présidentielles de 2012 :)

  9. rico
    5 décembre 2008 at 0 h 14 min

    Bien la peine de faire des manifs contre le fichier Edvige et de faire les effarouchés scandalisé ! Les autorités n’ont même plus à se faire chier, suffit d’aller sur Facebook, tout y est, et donné avec consentement et de bon coeur !
    Ah ! Ah ! je ris de ce paus tous les jours un peu plus ! :D

  10. 5 décembre 2008 at 1 h 44 min

    Je me demande combien de recruteurs et de responsable DRH prendront la peine d’aller feuilleter les profils, les murs, les albums de photos, les groupes des candidats dont ils examinent le dossier. Je crois me souvenir que le temps d’examen d’un dossier de candidature est de l’ordre de quelques minutes, pas le temps matériel de naviguer dans FB. Encore faudrait-il que ces responsables DRH et recruteurs soient eux-mêmes utilisateurs de FB pour qu’ils sachent s’en servir dans un temps record. Je n’y crois pas trop, en dehors des sociétés informatiques, mais ils utilisent très probablement d’autres réseaux sociaux (Linkedin par exemple) pour le choix des candidats. Le danger pour une carrière future d’avoir publié des photos persos sur FB est largement exagéré me semble-t-il.
    Par contre, voir ses photos privées figurer sur d’autres albums que le sien n’est pas franchement agréable, et toutes sortes de dérives sont possibles. Va-t-on bannir les appareils de photo de certaines soirées ?

  11. Beer Bergman
    5 décembre 2008 at 2 h 28 min

    Bien… voilà mon commentaire sur le forum de France2 :-) – je suis donc assez d’accord avec Eric, car j’étais assez déçue aussi : c’est marrant de voir comment ça se passe chez les équipes Facebook et Google, c’est toujours ifun/i de voir les jeunes CEO des superméga start-ups, mais il me semble qu’une explication des différents types de social media et de ‘networking’ n’est pas un luxe, pour un public qui se perd dans tout ce qui se fait dans ce domaine (qu’est-ce qu’on fait où, comment et pour quel but ?). Rien sur l’aggrégation ou sur la complémentarité des applications du Web 2.0, le coeur même (et l’avenir !) des phénomènes comme Facebook !
    Et un flou absolu à la fin du réportage (comparaison Facebook – MySpace – Skyrock?!) quand on mélange les différentes espaces virtuelles où l’on, c’est vrai, rencontre l’autre virtuellement d’une façon ou l’autre, mais où on est pour des raisons différentes, tout comme dans la vraie vie, où les contacts avec le monde extérieur se passe de différentes façons dans différents endroits.

    Dommage, je pense que le public mérite mieux.

  12. LILOUZ
    5 décembre 2008 at 2 h 46 min

    Je suis d’accord avec Eric nous sommes libres de publier des photos sur FB, libre dd déballer notre vie perso. A la base FB a été conçu pour permettre aux utilisateurs de se créer un réseau social à travers le monde ou de retrouver des anciens amis. Concernant le documentaire de france 2, le ton du reportage ne m’étonne pas car c’est une habitude pour la chaîne. En efet, j’ai aussi visionner le reportages sur la conservation des cellulles souches: les journalistes commencent par expliquer en quoi celà consiste, puis ils interviewent des parents dont la femme est enceinte puis le linchage commence: pas d’études scientifiques à l’appui (2000€pour la conservation des cellules souches), ce n’est que du pure business dont la principale clinique, la crème anti-ridees de Dior risque de provoquer des cancers d’après la chercheuses l’oréal (point de vue d’un concurrent peu objectif).

    FB ou cellules souches: n’est-il pas permis de rêver, de s’évader du monde réel? Ce genre de reportage viole en quelques que sorte notre liberté de faire ce que bon nous semble.
    France 2 considère vraiment les téléspectateurs pour des ignards, heureusement qu’envoyé spécial est là pour nous mettre en garde des dangers du monde moderne.

    Quant au deux poufs de 15 ans, elles confondent FB avec des sites de streaptease en ligne d’autant plus côté physique elles sont loin d’être des bombes.

    ccl: une infime partie des utilisateurs de FB débalent leur vie privée car ce n’est pas le but du site, ceux qui le font savent que c’est accessible à tout le monde. Quant à la commercialisation de nos données perso, celà se fait depuis des lustres, tous les sites commercialisent les données utilisateurs et celà commence par le formulaire que l’on remplit pour ouvrir une boîte email.

  13. fuckine Leckmichamarsch
    5 décembre 2008 at 13 h 07 min

    Il y a t il une limite d’age? On va sur nos 60 on se sent un peu exclus mais pas depasse. Heuresusement il y a des reactions. Le niveau est plus haut que les deux lumières d’hier.

  14. eric delcroix
    5 décembre 2008 at 13 h 46 min

    la seule limitte officielle, par le bas… pas par le haut ;-)

  15. 8 décembre 2008 at 8 h 39 min

    Facebook : pourquoi il ne faut pas supprimer votre compte

    Ne l’ayant pas vue en direct, cette émission n’a pas provoqué chez moi "un pic d’adrénaline", mais elle a plutôt apporté à mon blog un joli pic de visites : la petite note ("comment supprimer son compte Facebook") écrite

  16. 13 décembre 2008 at 6 h 32 min

    Merci Eric d’avoir fait référence à mon billet … je l’avais rédigé à chaud ayant été très déçu par le reportage ! Mais avec du recul, il faut avouer qu’il est impossible de tout traiter dans un si petit laps de temps. Mais cela ne change rien au fait qu’il aurait été préférable d’interroger des spécialistes plutôt que deux ados ! Le temps a été mal utilisé et même si ce journaliste voulait mettre en garde les utilisateurs des risques à exposer sa vie privée, il n’a pas traité le sujet de manière objective puisque nombreuses sont les personnes à maitriser leur image sur Facebook et n’y faisant pas n’importe quoi ! Tiens … je vois Eric que sur ton blog il faut faire des maths avant de poster … lol

  17. 13 décembre 2008 at 7 h 23 min

    Merci Laurent. Pour ma part, j’écrirai certainement un prochain billet sur le reportage et ses suites :-) Toutefois, comme j’ai pu le dire à Jérémie Drieu à la suite de l’émission, je pense qu’il aurait mieux valu faitre une émission sur les dangers des réseaux sociaux, des blogs… et sur le rôle des parents vis à vis d’Internet que de tout mélanger avec comme thématique Facebook !

  18. 13 décembre 2008 at 7 h 33 min

    bien d’accord ;)

  19. 15 décembre 2008 at 13 h 08 min

    Ce reportage est top, y’a deux titres de Radiohead dedans! Sinon, dire qu’il est le plus connu des g33ks, c’est carrément exagéré. Le plus connu des g33ks c’est Linus Torvalds.

  20. benoit
    18 janvier 2009 at 1 h 54 min

    Je ne pense pas que ce soit un mal de montrer du doigt les dérive de facebook. Quand je vois ce que certains se permettent dessus je reste parfois surpris.

    Oui google abuse mais je trouve que c’est sans commune mesure avec facebook D’ailleur j’ai une idée trés strict sur l’utilisation de dernier mais la n’est pas le sujet. Google ne se présente pas comme une base de données avec des profils nominatifs. Facebook est une mine d’ordre de profil à vendre aux employés. Pour s’en convaincre il suffit de lire la CGU.

    Tout ce que les utilisateurs ajoutent appartiennent à facebook et on leur cède une licence illimité. Ils ont donc droit de vendre les profil à des tiers. Ca ne vous embète pas ? Et ces tiers n’ont même pas besoin de parcourir les profils puisqu’uil existe un algorithme de parcours des profils.

    Et puis ce n’est pas parce que vous n’avez pas pu trouvé des témoignages de gens qui ont eu des problème avec facebook qu’il n’y en a pas eu ou qu’il n y en aura pas. Ce que je trouve particulièrement inqiuetant avec ces bases de données géeantes c’est ce qui arrivera le jour ou la situation politique des pays qui les heberge changera ?

  21. personne
    15 mars 2011 at 12 h 23 min

    Facebook = la mort du web
    les artistes/musiciens n’ont plus de site web mais préfère utiliser des « écrans prédéfinis »… ou est passé la créativité ?
    Sur facebook, comme dans une dictature on nous impose des choses… Alors que sur le web, on va ou on veut et vos emails (si c’est votre propre nom de domaine) restent privés.
    Il faut être bête pour s’autoficher. Actuellement, ce n’est pas un problème, mais ca va le devenir. Que pensez-vous de l’application qui vous informe des appartements à cambrioler dans le périmètre le plus proche de chez vous ? cette application utilise les données de facebook ainsi que de localisation de l’Iphone.
    Ceux qui ont compris, laissez les pigeons d’inscrire, c’est un peu comme les opérations boucliers humains à la guerre :-)

Laisser un commentaire