Marketing tabou : sexe et porno sur le net

Souvent précurseurs, toujours à la pointe du progrès marketing, l’industrie du sexe sur internet est à suivre…

Je connais un enseignant en marketing qui conseille à ses étudiants de surveiller les sites « interdits aux moins de 18 ans » afin d’être à la pointe du progrès. J’ai hésité à maintes reprises de faire de même dans mes cours… mais, certainement, une pudibonderie mal placée m’en empêche 🙁

Installez-vous confortablement, une bière à la main pour consulter la petite vidéo (2′ 35 ») – Elle est ici désormais – dont j’adore la musique, découverte sur net-marketing et InfoTechArt, qui fournit les raisons, chiffres à l’appui, de l’importance du marketing pour se faire remarquer dans le domaine à la concurrence effrénée de l’industrie érotique et pornographique.

La communication de ces quelques statistiques, présentées par Kellemarie est l’oeuvre d’un de ces sites porno. Car même dans la diffusion des stats, les entreprises pornographiques innovent. Je ne sais pas si l’on retient mieux les chiffres et autres informations, mais en tout cas, ce qui est certain, c’est que l’on n’oublie pas la présentation et que l’on n’hésite pas à revenir voir si l’information que l’on cherche s’y trouve !

Sans parler du buzz.

Laisser un commentaire

  1. Tres bon blog Eric, pour ce qui est de cet article, je sais que le porno est à la pointe du marketing mais de la à en prendre exemple, en effet, c’est moins sur !!!