L'avenir des documentalistes passe par les blogs

Parfois je me demande qui réellement réalise et/ou lit les blogs… Pas quelle type de personnes, au sens identitaire du terme (c’est à dire l’âge, le sexe, etc), non, je cherche à identifier quel type de métiers possèdent le peuple de la blogosphère, dans quel domaine d’activités ils interviennent…

Naturellement, j’ai une image déformé de ce monde, ne serait-ce que par mes centres d’interêts.
C’est indéniable, une grande majorité de bloggers sont des geeks. Oui, mais encore. Être geek ne suffit pas. Certains diront que dans le monde des blogs se retrouvent pas mal d’informaticiens et de concepteurs de sites web… Là encore rien de surprenant.
Autres utilisateurs des blogs. Les membres du secteur de l’information et de la communication (de la veille en passant par les journalistes, le référencement, les rédacteurs, les photographes etc.). Mais dans ce large secteur le dynamisme du monde de la documentation et des bibliothècaires pour ce média m’a toujours interpellé. Comment se fait-il que ces mêtiers de documentalises, de bibliothècaires, etc. dont beaucoup pense qu’ils sont en voie d’extinction sont-ils si présent dans les blogs ?
Google Trends confirme cette tendance… (bein oui, je vous ai dis dans le précédent billet que j’ai joué avec Google Trends 😉

Depuis que je suis l’évolution des blogs, j’ai souvent pensé que cet étonnement était dû à mes activités au sein de l’ufr Idist mais cela me laissait un arrière goût d’insatisfaction… Mais dernièrement, j’ai eu la révélation… Enfin, faut pas exagérer non plus, disont que j’ai plutôt obtenu une explication à laquelle j’adhère. Trois phrases retirées de leur contexte mais qui m’ont éclairé :

  • «À l’origine, le développement des taxonomies a été le privilège des bibliothécaires.»
  • «C’est l’essentiel du travail des experts en référencement.»
  • «…sur le long chemin qui nous mènera à l’adoption du « Semantic Web » dans une dizaine d’années.»

Ces trois extraits proviennent du livre de Jean-Claude Morand : Rss, Blogs — un nouvel outil pour le management chez M2 éditions. Livre le plus passionnant sur les trois sortis quasiment simultanément au sujet des blogs, les deux autres étant : Blog pour les pros de Loïc le Meur (éditions Dunod) et « Blogueur d’entreprise » de François Nonnenmacher (éditions d’oragnisations). Malgrés des titres qui attirent les professionnels et le monde de l’entreprise, je trouve à ces deux ouvrages un côté grand public et une redondance d’informations, une espèce de déjà vu… Ce n’est pas le cas me semble t-il de l’ouvrage de Jean-Claude Morand ! Donc, je conseilerai Le Meur ou Nonnenmacher (je n’ai pas de préférence entre les deux) à Monsieur tout le monde pour découvrir ce que sont les blogs, pour les pro (où ceux qui veulent faire un usage professionel de leur blog) : Rss, Blogs — un nouvel outil pour le management.

Mais revenons là où j’en étais avant cette digression au secteur de la documentation et des bibliothèques. C’est vrai que nous (les personnes comme moi qui ne sommes ni documentalistes, ni bibliothècaires…), nous avons certainement une fausse idée du travail de ces personnes.
L’interview de Véronique Mesguich, documentaliste, auteur du livre avec Armelle Thomas de Net Recherche – Le guide pratique pour mieux trouver l’information utile aux Editions ADBS permet de découvrir quelques domaines d’activité et leurs compétences. « L’étoile » du site de l’UFR Idist quelques autres facettes des métiers de l’info doc.

Même si ces mêtiers sont en perte de vitesse… je parie un avenir radieux à ceux qui choisissent ces options à moins qu’une nouvelle révolution internet ne bouleverse tout cela 😉
Bon, maintenant que j’ai l’explication pour ces activités… qui peut me dire pourquoi y-a-t-il autant de blogs dans le domaine juridique ?

0 comments for “L'avenir des documentalistes passe par les blogs

  1. 16 mai 2006 at 9 h 28 min

    HS : Au sujet de la disgression et des blogs professionnels, je conseille cet excellent pdf intitulé "Blog Carrière Manifesto" :

    blog.moovement.com/2006/0…

  2. 16 mai 2006 at 14 h 36 min

    Amusant que tu signales Sébastien ce pdf, je l’ai soumis il y a quelques jours dans la liste de diffusion Poldocumentation, un googlegroups dans le domaine de la recherche d’emplois pour les documentaliste ;-))

  3. 16 mai 2006 at 22 h 30 min

    Pour les blogs juridiques, voir par là :
    soufron.typhon.net/articl…

    Amitiés
    Olivier

  4. 17 mai 2006 at 15 h 50 min

    Merci Olivier pour ce lien… Je commence à comprendre ;-))

  5. 19 mai 2006 at 20 h 01 min

    Au fait, je ne sais pas si vous avez eu connaissance de ce document… qui devrait, sans doute, vous intéresser :
    memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_0…

  6. 19 mai 2006 at 21 h 12 min

    J’en ai même parlé dans le billet une année blog… dans les mémoires

  7. 19 mai 2006 at 22 h 18 min

    Moi-même documentaliste, j’ai le plaisir de vous annoncer que les bibliothécaires et documentalistes 2.0 sont arrivés, et que, contrairement à ce que vous ressentez, nos métiers ne sont pas en perte de vitesse.

    En quelques mots, il s’agit de professionnels de l’info-doc, utilisant et maîtrisant les TIC, tous un peu Geek sur les bords.
    Leurs buts sont de permettre à l’usager de vivre une information interactive, quasiment en temps réel, de proposer des produits de gestion de l’info-doc sur mesures et de tisser un large réseau professionnel international. Leurs atouts ? La connaissance des outils, même les plus nouveaux, alliée à des savoir-faire spécifiques de méthodologie documentaire et de connaissances en bibliothéconomies.

    La recherche, la validation, la sélection, l’organisation, et la diffusion de l’information sont plus que jamais des enjeux économiques, sociaux et politiques.

    Le temps passé par les néophytes à une recherche googlelisé leur offre, au final, une information pauvre et stéréotypée au coût (temps) non négligeable; son voisin venait lui aussi de réaliser cette même recherche, pourtant loin de ces préoccupations, l’information n’aura pas été diffusée et partagée au travers d’un outil adéquat .

    Le professionnel de l’info-doc ne fait pas que chercher pour l’usager final, il organise l’information (méta données, thésaurus…), afin de la rendre accessible, c’est son métier. Sa formation, sa veille permanente et sa connaissance des utilisateurs lui permettent d’appréhender les besoins, d’y répondre pour ainsi adapter les systèmes d’info-doc aux usagers. Ces derniers doivent pouvoir se passer du doc-bib, grâce au travail réalisé en amont par celui-ci.

    Les wikis, CMS (systèmes de gestion de contenu, en français), blogs …sont de nouveaux outils permettant d’enrichir le réseau d’information et de communication.
    Si chacun peut utiliser, voir créer des SGC, par exemple, pour conserver l’intérêt d’un tel outil dans le temps, une organisation bibliothéconomique et un regard professionnel sur la gestion de l’info me semblent indispensables, sans cela, ici aussi, l’information finit perdue dans sa masse.

    Il ne s’agit pas de se détourner des méthodes classiques, ni des supports historiques qui sont toujours aussi chers à nos coeurs de fouineurs et chercheurs d’info, il s’agit d’utiliser de nouveaux outils, d’en créer.
    Si vous doutez de l’avenir des métiers de l’info-doc, google sait tout, à quoi bon les documentalistes ? Les professionnels que nous sommes ne s’en sont jamais inquiétés, sûrs de leur valeur ajoutée, tous déjà, 2.0.

    Le but des 2.0 est de s’éloigner des vieux clichés du rat aigri régnant sur sa bibliothèque qui conserve sa documentation « pour lui tout seul », loin du besoin des usagers, étant le « maître du savoir » médiateur inévitable d’accès à ‘information.
    Les documentalistes et les bibliothécaires sont tournés vers l’avenir, vivent avec leur temps et ont plaisir, c’est leur mission, à partager, communiquer l’information et la connaissance de la manière la plus directe et interactive possible.

  8. 28 mai 2006 at 23 h 49 min

    Débalage de docs. et de bibliothécaires

    Quand je vous dis que le monde de la documentation et des bibliothèques est un monde étrange. Connaissez vous beaucoup de blogs professionnels où les rédacteurs expliquent en long et en large pourquoi et comment ils font le métier qu’ils font… Et……

  9. 2 juin 2006 at 18 h 11 min

    Mon éditeur m’a passé l’URL de ce post qui fait énormément plaisir.. Je suis flatté.
    Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.