Image pour un débat sur l'enseignement

En fin d’après-midi, j’ai publié dans Twitter une image que j’avais trouvé dans Facebook en fin de semaine dernière…  en indiquant : «Je ne pense pas que que je puisse donner cours dans cette école 🙁 Et vous ?».

 Je ne pense pas que que je puisse donner cours dans cette école :-( Et vous ? on Twitpic

Je ne pense pas que que je puisse donner cours dans cette école 🙁 Et vous ?

Comme je ne visais en rien cette école, même si c’est une école de communication, aussi j’ai du rapidement flouter les éléments qui pouvait l’identifier à la vue des commentaires engendrés…

En effet, ce n’est pas cette institution qui est visée, mais comme je m’en suis expliqué dans Twitter. La présence de cette affiche, outre qu’elle nie complétement la réalité et qu’elle ne changera pas grand chose à la situation, donne l’impression qu’il n’est pas possible d’apprendre si l’on possède un ordinateur (pourtant, je vois un nombre de plus en plus important d’étudiant employer leur ordinateur pour prendre des notes), pas de téléphone, donc plus de montre pour la plupart des étudiants, pas de Facebook, pas de Twitter… Bref, cela remet en cause l’évolution ou ce que l’on pourrait appeler l’enseignement 2.0.

Des expériences montrent qu’il est aussi possible grâce à ces outils d’attirer l’attention des élèves ! Et puis, pourquoi les enseignants ont-ils besoin de dire à leur studieux élèves qu’ils doivent suivre ce qu’ils disent ! À moins que ce qu’ils racontent pendant leur cours n’attirent pas l’attention des étudiants ! Mais, là, Facebook, Twitter… n’y sont pour rien me semble t-il !

De même, n’y a t-il pas une exagération. Il m’arrive de donner cours sans ces outils… pourtant, j’ai pas l’impression que les étudiants aient le nez plongé sur leur ordinateur ou leur portable !

Les réactions ont été nombreuses et diverses dans Twitter, j’espère qu’il en sera de même ici ! Le débat est ouvert.

C’est aussi une raison de plus de vous exprimer dans le sondage : Prof, quels outils en 2011 ?

D’ailleurs, si ce débat vous intéresse, faites moi le savoir… on vous prépare un sujet sur le domaine : Enseignement et mobilité, et nous aurons besoins de beaucoup de monde 🙂 Cela s’appelle du teasing 😉

0 comments for “Image pour un débat sur l'enseignement

  1. Thierry
    8 novembre 2010 at 22 h 29 min

    Si ça se trouve, ils vont bientôt interdire de téléphoner ou de parler à son voisin !

  2. Thierry
    8 novembre 2010 at 22 h 29 min

    Si ça se trouve, ils vont bientôt interdire de téléphoner ou de parler à son voisin !

  3. 9 novembre 2010 at 13 h 52 min

    Hormis le cas de l’ordinateur pouvant servir à la prise de note (mais bon je trouve le papier bien plus commode, fiable, écologique et versatile – essayez de faire un avion en papier avec un netbook), au nom de quoi l’accès au réseau téléphonique, à Twitter, Facebook et cie serait un droit ou une necessité en cours ? Je pensais naivement qu’un cours c’était des étudiants, et un prof… cela ne suffit plus ?

    Et oui, je pense que les profs doivent parfois rappeler à leurs élèves de suivre ce qu’ils disent. Le défaut d’attention n’a pas pour unique source le non intérêt du cours du prof. Et un prof n’a pas à intéresser, n’a pas à divertir, son rôle est de transmettre un savoir, idéalementde gré, sinon avec un peu de force bienveillante.

  4. 9 novembre 2010 at 13 h 52 min

    Hormis le cas de l’ordinateur pouvant servir à la prise de note (mais bon je trouve le papier bien plus commode, fiable, écologique et versatile – essayez de faire un avion en papier avec un netbook), au nom de quoi l’accès au réseau téléphonique, à Twitter, Facebook et cie serait un droit ou une necessité en cours ? Je pensais naivement qu’un cours c’était des étudiants, et un prof… cela ne suffit plus ?

    Et oui, je pense que les profs doivent parfois rappeler à leurs élèves de suivre ce qu’ils disent. Le défaut d’attention n’a pas pour unique source le non intérêt du cours du prof. Et un prof n’a pas à intéresser, n’a pas à divertir, son rôle est de transmettre un savoir, idéalementde gré, sinon avec un peu de force bienveillante.

  5. Joachim Schopfel
    9 novembre 2010 at 21 h 27 min

    Une telle affiche, c’est possible aujourd’hui.

    Mais demain, aujourd’hui sera hier.

    L’école est toujours un peu en retard sur la société et ses élèves mais s’adaptera.

    Non ?

  6. Joachim Schopfel
    9 novembre 2010 at 21 h 27 min

    Une telle affiche, c’est possible aujourd’hui.

    Mais demain, aujourd’hui sera hier.

    L’école est toujours un peu en retard sur la société et ses élèves mais s’adaptera.

    Non ?

Laisser un commentaire