blog marketing, seul l'avenir m'intéresse

Cet été, comme d’habitude, j’ai mis à profit quelque temps libre pour lire quelques ouvrages. J’avais entre autres en réserve Blog marketing – Instaurez le dialogue avec vos clients de Jeremy Wright (Pearson Education – ISBN : 2744062332).

Les 4 étoiles (donné par un commentaire avant mon passage) dans Amazon pour cette version française de l’ouvrage (Adaptation par Sandrine Macé, traduction de Sébastien Marty) me semble sur noté. Je n’ai pas beaucoup accroché à la lecture de l’ouvrage.

Un goût de déjà vu, lu… mais un ouvrage de 2006 dans ce domaine ne serait-il pas déjà trop vieux ? Ce que je retiens de ce livre se résume à moins d’une page A4 :

  • l’entreprise doit choisir son type de blog (c’est une vérité que je rabâche régulièrement y compris pour les sites internet)
  • influencer et contrôler les échanges pour les entreprises qui ne possèdent pas de blog
  • les 10 conseils pour un blogging réussi :
    • soyez réaliste
    • soyez passionné
    • publiez souvent
    • multipliez les liens
    • laissez des commentaires sur d’autres blogs
    • amusez vous
    • repoussez ses limites
    • ping
    • utilisez les flux
    • donnez du sens à vos titres

Cependant, les tendances futures du blogging sont assez justes. Pêle-mêle, il est mentionné que les blogueurs se faisaient un devoir de rapporter les faits avec la plus grande exactitude et que maintenant pour certain c’est une course au premier qui publie ; l’appât du gain et de la célébrité devient trop important pour certains ; «la pureté du blogging va commencer à être remise en doute, notamment par les blogueurs les plus anciens».

Et que dire de l’avenir des blogs… Je m’entendrais parler. Jeremy Wright indique qu’il s’agit d’un phénomène si récent qu’il est extrêmement difficile d’en prévoir l’évolution, même à court terme. Par ailleurs, lorsqu’on lui pose la question : «comment les blogs vont-ils évoluer dans les 5 à 10 ans à venir ?», il donne l’une de ces trois réponses (sous entendu : les blogs vont évoluer) :

  • les blogs vont disparaître, car leur omniprésence, intégré dans les sites traditionnels en fera disparaître le nom
  • les blogs vont tout changer, notamment au sein de l’entreprise
  • les blogs sont un moyen de communication et ne disparaîtront jamais, car aucun moyen de communication jusque-là n’a disparu.

7 comments for “blog marketing, seul l'avenir m'intéresse

  1. 29 août 2007 at 8 h 22 min

    car aucun moyen de communication jusque-là n’a disparu. >>>>> Si je ne m’abuse, on utilise plus trop les signaux de fumée ou le télégraphe…

    Sinon au niveau du ping… Il faut pinguer quoi, où, comment?

  2. Docslumpy
    29 août 2007 at 9 h 20 min

    Je ne suis pas trop d’accord quand à la disparition d’un moyen de communication. Je dirais plutôt évolution.

    Je reviendrai sur les exemples cités dans le commentaire ci-dessus.

    Qu’est ce qui définit l’obsolescence d’un moyen de communication ? Le fait que technologiquement parlant il fonctionne toujours ? Le fait qu’il n’y est plus aucun utilisateur ? Le fait que ce soit une pièce de musée ?

    A mon avis, il ne s’agit que de suite logique et on sait maintenant que toutes cette technologie est issue de Megatron qui a été étudié par le secteur 7 du gouvernement Américain. Oui, j’ai vu Transfomers dernièrement…

    D’ailleurs en parlant de ça, heureusement que le télégraphe n’est pas mort sinon comment feraient les héros des blockbusters pour demander de l’aide alors que tous les réseaux de communications dans le monde ne fonctionne plus ? Surtout que dans Transformers, le mec réussit en 5mn à brancher un pc à une radio d’après guerre tout en créant un programme qui retranscrit ce qu’il tape en morse. Trop trop fort ! Ca c’est même plus un geek, c’est un nerd.

  3. 29 août 2007 at 9 h 21 min

    Je ne suis pas trop d’accord quand à la disparition d’un moyen de communication. Je dirais plutôt évolution.

    Je reviendrai sur les exemples cités dans le commentaire ci-dessus.

    Qu’est ce qui définit l’obsolescence d’un moyen de communication ? Le fait que technologiquement parlant il fonctionne toujours ? Le fait qu’il n’y est plus aucun utilisateur ? Le fait que ce soit une pièce de musée ?

    A mon avis, il ne s’agit que de suite logique et on sait maintenant que toutes cette technologie est issue de Megatron qui a été étudié par le secteur 7 du gouvernement Américain. Oui, j’ai vu Transfomers dernièrement…

    D’ailleurs en parlant de ça, heureusement que le télégraphe n’est pas mort sinon comment feraient les héros des blockbusters pour demander de l’aide alors que tous les réseaux de communications dans le monde ne fonctionne plus ? Surtout que dans Transformers, le mec réussit en 5mn à brancher un pc à une radio d’après guerre tout en créant un programme qui retranscrit ce qu’il tape en morse. Trop trop fort ! Ca c’est même plus un geek, c’est un nerd.

  4. 30 août 2007 at 3 h 09 min

    les blogs vont disparaître, car leur omniprésence, intégré dans les sites traditionnels en fera disparaître le nom

    Je pense aussi. Et l’évolution des CMS le montre…
    La pureté du blogging n’est-elle pas assuré avec des CMS comme Dotclear ou WordPress?

  5. 31 août 2007 at 1 h 04 min

    Sans rentrer dans les détails de l’évolution des blogs, je voulais juste revenir sur le livre en lui-même. Je vous trouve un peu sévère. J’ai lu avec beaucoup d’attention cet ouvrage avant de créer mon blog. Peut-être que pour vous qui êtes rompu à la blogosphère, il manque d’analyses en profondeur, mais pour quelqu’un (comme moi) qui n’y connait rien et qui se pose beaucoup de questions, le bouquin de Jeremy Wright apporte pas mal de réponses. Bien entendu, le livre a ses défauts, c’est de la littérature marketing américaine donc le ton est plein de punch, rien n’est plus simple que de réussir etc… mais comparé au livre de Loic Le Meur « Blog pour les pros » mal écrit, bourré de coquilles et de fautes, et totalement creux sur les blogs proprement dits, le livre de Jeremy Wright est une mine d’informations sur la blogosphère et ses bonnes pratiques.

  6. 31 août 2007 at 2 h 15 min

    Honneur aux dames… Mathilde, lorsque tu fais le parallèle entre le bouquin de Loïc le Meur et Blog Marketing, c’est vrai qu’il n’y a pas photo. Comme je l’écrivais dans le billet l’avenir des documentalistes passe par les blogs, le livre de Le Meur est loin d’être le meilleur.

    Je n’ai pas lu l’ensemble des livres sur les blogs mais je n’ai toujours pas trouvé ma référence dans ce domaine.

    Ce qui me gêne avec Blog marketing, outre le fait effectivement que je connais déjà les blogs (cela doit influencer mon jugement), c’est l’alliance marketing et blog…. Je ne trouve pas que la mayonnaise soit prise dans cette fusion des deux « sciences » dans le livre. Concernant le marketing, je préfère toujours les livres indiqué dans Le marketing du web à travers les livres dont on peut facilement adapter l’esprit aux blogs.

    Bon passons aux garçons. Les pings sont des commandes informatiques permettant d’envoyer une requête d’une machine à une autre machine surtout utilisé dans le monde des réseaux. Concernant l’environnement des blogs, cela permet d’informer les moteurs de recherche spécialisé dans les blogs de la parution d’un nouveau billet. Un exemple, Pingoat pingue cinquante moteurs au besoin. Au passage, je rappelle l’excellent billet d’Aurélien : 30 services de ping pour Blog.

    Docslumpy a répondu à la question sur la disparition des supports, même s’ils sont moins employés, ils existent toujours. Par exemple, les pigeons voyageurs qui ne sont plus guère utilisé, mais qui existent toujours.

  7. 8 février 2009 at 9 h 43 min

    Si je peux me permettre de rajouter aux 10 conseils ce qui manque le plus dans la grande majorité des blogs aujourd’hui: pertinence et cohérence.
    Quant à disparaitre, bof… Pour les puristes peut-être qu’ils ne ressembleront plus à leur état initial mais ce mode d’expression est là pour durer.

Laisser un commentaire