Biloute, masculin ou féminin ? hein biloute !

Qui ne connait pas désormais l’expression biloute ? Même ceux qui n’ont pas vue le film Bienvenue chez les ch’ti connaisse l’expression.

Pour ma part, je la connais depuis l’enfance. Mais en visionnant le film, il y avait quelque chose qui me dérangeait sur ce biloute, notamment l’explication qui est donnée (de même que l’emploi de nin pour non m’a surpris car il est pour moi attaché à l’Avesnois !)…

Lorsque Kad demande ce que cela veut dire… la réponse est embarassée ! Pourtant, y avait-il lieu ?

Dans le contexte, il n’y avait pas de raisons me semble t-il ! Biloute correspondait bien à la notion d’ami et le lien d’affection surtout vis-à-vis des enfants. C’est un peu le Minot du nord ! En effet, il était employé au masculin comme dans l’expression t’es m’in biloute ! ou Achter, el’ Biloute y éto al capital ! Même pour une fille, j’aurai tendance à l’employer au masculin… Ma biloute, c’est rare, où pour un garçon manqué. Pour les adultes, j’aurai plutôt tendance à dire en ch’ti : min kamaradddd !

Le mot biloute s’emploie également pour désigner le sexe de l’homme, c’est vrai, mais très souvent il ne s’applique que pour les enfants mâles ! Tiens t’biloute, sinon elle va s’involer ! Dans ce cas, biloute est féminin. Le mot approprié change avec le temps là encore. De biloute le mot de transforme en biroute immortalisé dans la chanson, célébre dans le pays des ch’tis : « Tout ch’ti qui pisse y tient s’biroute din s’main ». Une version, pas celle de Capenoules, mais bon 😉

Voici ma contribution qui aidera peut-être Alain Rey, le linguiste du Robert s’il devait étudier le mot, pour l’introduire (je sais, c’est facile), dans la version de l’année prochaine du dictionnaire comme certain l’on annoncé 😉

C’éto quo vos idées à vous z’autes. Allez, à la r’voyure tertous !

Laisser un commentaire

  1. Moi je me souviens de
    Ah si les routes avaient deeeeeeeees biroutes, on verrait les filles couchées suuuuuuuur les routes
    sur l’air de « les ânes aiment les carottes »

  2. Bonjour merci pour la definition, je me suis permise de prendre la definition pour le mettre sur le site de ma chienne qui se nomme byloute mais avec un Y.
    mon copain etant du nord il voulait appeler ma chienne comme ca… je pensais que c etait plus tot feminin …

    merci pourcette definition 🙂

  3. BILOUTE VEUT DIRE EN EFFET GARCON! POUR LES FILLES LE MOT EMPLOYe EST Nénette ! éch’su dla bo ! mais le chti differe quelque peu dans le ternois par exemple , ém’ fiu yé quéu such radiu veut dire mon fils est tombé sur le talus !

  4. POur confirmer les différences, dans l’Avesnois, on dirait plutôt pour mon fils est tombé sur le talus : em fieu, y’a quéhiu ed’ su talus (je ne pense pas qu’un mot précis existe pour le talus !)

  5. Bonjour,
    Avec 2 ans de retard j’ai apporté le DVD à regarder en famille avec des amis. Cela s’est terminé en drame au moment du coucher des enfants. Oscar a détesté qu’on lui dise bonne nuit petit biloute. Son Papa ayant dit pendant le film que cela voulait dire « petite quequete ». Grâce à vos explications Oscar est sauvé… et conserve son joli prénom, bel enfant.
    Moi par ailleurs ça m’arrange pas mal : )

  6. Que de tergiversations pour rien du tout…
    Le mot biloute définit à l’origine un sexe de petite taille et est utilisé par les chtis pour s’appeler entre eux en gardant en tête cette signification. C’est une appellation pour rire ( comme le fait d’appeler un de ses amis « petite bite ») qui est passé dans le langage courant mais tout le monde sait très bien qu’une biloute est un petit sexe.

    Il n’y a pas eu de transformation du mot de biloute en biroute ou vice-versa mais il s’agit bien de deux mots différents. Biloute désigne un petit sexe et Biroute un gros sexe.

    Vous ne connaissez pas l’histoire du chti sur la plage à Berck qui rentre dans l’eau avec une biroute et qui en ressort avec une biloute à cause de la température ?

  7. Bonjour,
    A la réunion, biloute c’est le pénis. En d’autres termes on peut appeler quelqu’un « biloute » pour le taquiner comme un surnom.

  8. Biloute c’est pour les petits garçons
    Nénette pour les petites fille
    En règle générale dans le cadre familial (les parents et grand parents qui appellent leurs enfant et petits enfants ainsi).

    Il y a aussi Tio ou Tiote (voire Gamin dans certains coins), mais en dehors du cadre familial…

  9. Je suis né à Cambrai et y ai vécu jusqu’à l’âge de 10 ans. Ensuite j’ai vécu 4 ans à Dunkerque. Après un intermède d’un an dans les Hautes-Alpes, c’est en arrivant dans l’avesnois (Fourmies/Trélon) à l’âge de 16 ans que j’ai découvert l’expression « nin ». Plus tard en prépa à Valenciennes, mes amis originaires de Bavay disaient « nin » aussi 🙂

  10. bonjour, voila mon surnom étant petite était Biloute!c’est mon père qu’il me la donner! quand j’ai vue les chtis j’ai demander à mon père si il connaissait la signification il ma répondue que cela voulait dire l’AMIe ou bien l’enfant le petit!mais pas se dont le film à utilisé!ce mot n’étant pas tout jeune!je suis surprise de voir que les gens retienne juste la définition du film et pas tout c sens merci pour ce texte !!! ^_^

  11. Ping : Hautes-alpes Farmville | La Ferme En Folie