Bézier, pas la ville, les courbes de Pierre

Depuis longtemps je voulais écrire un billet sur l’inventeur des courbes de Bézier.

Lors des formations sur Illustrator et autres produits graphiques, j’indique régulièrement pourquoi les courbes issues de l’outil plume s’appellent courbes de Bézier.

D’ailleurs, je suis souvent surpris de voir des utilisateurs chevronnés du langage PostScript manipuler des courbes de Bézier sans le savoir. Il faudrait que je regarde dans les « nouveaux manuels » si l’expression courbe de Bézier est toujours employée.

La première réaction des stagiaires est de me parler de… la ville de Bézier. Que nenni. C’est de Pierre qu’il s’agit. En effet, c’est un ingénieur français : Pierre Bézier qui a donné son nom à ces courbes aux points de tangence ou points nodaux selon les logiciels.

Je voulais donc écrire un billet à ce sujet, mais Peter Gabor m’a précédé… et de quelle manière dans Les courbes de Pierre Bézier ont redessiné le monde 🙂

Seul point où je ne suis pas Peter Gabor : le logo Apple et sa référence à Alan Turing, qui reste une supposition, même si elle est démantie !

Autant prévenir, le billet est long et dense, mais lecteurs des zed, vous êtes habitués 😉

Laisser un commentaire