Arrêtez d'enseigner le HTML en classe !

Suite au court billet dans le blog Alsacréations et aux nombreux commentaires, je me sens terriblement concerné car je dois enseigner « la création de sites et de pages internet »… avec très peu d’heures d’enseignements. Je dois étudier Photoshop, Flash, et Dreamweaver pour la création de sites. Ça, c’est ce qui est prévu. Bref, il me reste environ 8 h de cours pour Dream, la création des sites, les obligations légales, les droits d’auteurs… et parler aussi, car j’en parle, de Html, des CSS, de l’utilisabilité, de l’accessibilité, des standards… Il est vrai que comme je les suis aussi pendant leur projet (grosso modo de décembre à mars), j’ai un peu plus de temps en réalité, ce qui me permet de leur montrer pour certain le site Alsacréations ;-).
Toutefois, je me vois mal expliquer aux étudiants que nous allons programmer directement en code… Ce ne sont pas des informaticiens pur et dur à la base et la plupart d’entre eux ne le seront jamais. Idem sur Flash. Et dans le fond, je me demande, (c’est identique pour les sociétés en formation continue, où comme centre de formations, nous avons des demandes sur Dreamweaver, parfois Golive ou même FrontPage, rarement sur les CSS mais jamais sur le Html, l’adaptabilité, la validation du code), je me demande donc, si cette guerre actuelle n’est pas un faux débat.
Je m’explique… par une histoire d’ancien combattant… Dans le milieu des années 90, les webmasters codaient « à la main ». Puis sont apparus timidement par exemple des logiciels comme Claris HomePage, PageMill puis un peu plus tard SiteMill de chez Adobe. A peu près à cette période-là, j’ai été invité à une conférence sur la création des sites Web. Les conférenciers ne juraient que par le code, le code, le code… Normal, c’était des programmeurs ! Et savez-vous vous ce qu’ils m’ont répondu lorsque je leur ai demandé ce qu’il pensait des programmes « Wysiwyg » et que la majorité du public allait utiliser ces programmes… Non ? Eh bien, ils m’ont répondu que ces programmes n’avaient aucun avenir… Depuis cette décennie, je pense que de nombreux logiciels de création de page, de gestion de sites… ont vu le jour et beaucoup de personnes crées aujourd’hui des sites : beaux, laids, valides, non valides, accessibles ou pas, utiles ou futiles, commerciaux ou associatifs…
Pour l’instant, il est vrai que j’en reste à un usage basique de Dreamweaver… (avec la création des tableaux tout en expliquant les feuilles de style) même si cela vous fait bondir. Je crois remarquer que le marché est encore aujourd’hui dominé par Dreamweaver et autres, que la validation et accessibilité (même si une loi existe) ne sont pas des critères décisifs pour demain (dans le sens futur immédiat)… Ils le seront lorsque des outils tels Dreamweaver, Golive ou d’autres généreront automatiquement ce type de code. Ce jour-là, effectivement, tout le monde se mettra au travail là-dessus de manière naturelle, pendant que les futurs geeks (ce ne devrait plus être vous !) trouveront de nouveaux objectifs qu’ils voudront imposer…
D’ailleurs au niveau du centre de formations, même si la demande est quasi-inexistante, nous avons beaucoup de difficultés pour trouver des formateurs compétents en Html/CSS, en utilisabilité, en accessibilité, en standards… Si certains sont intéressés, ils peuvent me contacter…
De plus, pour en finir avec les étudiants, pour ma part, je pense que je leur donne des pistes. À eux aussi de les explorer.

0 comments for “Arrêtez d'enseigner le HTML en classe !

  1. Omégare
    22 octobre 2004 at 22 h 05 min

    Je me permet de te donner mon avis sur plusieurs choses :
    -d’une part je ne pense pas qu’il faille répondre à la demande de cours sur "Dreamweaver, Word, Excel…" mais plutôt de procéder à des cours sur l’utilisation de logiciel de "conception de pages web, traitement de texte, tableur…". Il n’y a pas QUE Dreamweaver dans ce domaine et ce logiciel n’est pas une référence professionnelle mais uniquement grand public doté d’oeillères publicitaires.

    -il ne me semble pas qu’une formation à Flash doive faire partie intégrante d’une formation à la conception de pages internet. A mon avis, il faudrait juste l’introduire au même titre que toutes les technologies privées d’affichage de données sur le web et bien préciser que le Flash permet difficilement un archivage et un indexage des informations (il est un format à proscrire à mon avis, sauf pour faire du "fun").

    -il me semble qu’une formation à la création de site web doit poser une première question : "Quel contenu voulez-vous mettre en ligne ?" S’il n’existe pas de réponse à cette question, alors il faut quitter aussitôt la formation car elle sera d’aucune aide et on cherchera à faire un "truc" spectaculaire (flash, gifs animés…) mais totalement vide de contenu. Le plus important est d’apprendre à gérer et à classer des informations pour penser après à mettre en place un site internet.

    En bref : ne commencez un site internet que lorsque vous aurez déjà un plan de classement clair et précis des informations à diffuser et si vous avez déjà un thème et des infos en attente. Sinon, passez votre chemin.

    Bien cordialement,

  2. 27 octobre 2004 at 17 h 33 min

    La problèmatique d’initier / de former des personnes à des logiciels comme Dreamweaver, c’est l’assurance qu’il utilise dans un cadre personnel ce logiciel (…) sans licence.

  3. 28 octobre 2004 at 1 h 52 min

    Et nvu ? 🙂
    Il commence a être très bien nvu, même si une connaissance des coulisses du xml/css est toujours un plus apréciable à sa juste valeur.
    Cela m’a donner plein d’idées de logiciels le combot xul + css + xpcom + javascript.

  4. Fred ancien du DESS
    2 novembre 2004 at 16 h 36 min

    il me semble, si l’objectif du DESS est toujours le même cad fournir et transmettre de l’information, qu’apprendre à savoir comment fonctionne le html est un peu à la base de l’internet, sinon comment vont ils faire pour ajouter un javascript par exemple. Pas besoin de leur faire taper du code pour cela. Quant à Flash… est-il si utilisé que cela maintenant ? peut-etre que faire un peu de php leur ferait du bien. Pareil savoir comment cela fonctionne, pas le faire soi meme! Il y a tellement de genie de l’informatique qui le font tellement mieux que nous.
    "Quel contenu voulez-vous mettre en ligne ?"
    c’est exactement la question. Je veux faire quelque chose et comment avec l’aide d’autres personnes je vais y arriver.
    Quant à l’idée de leur faire créer un blog, vous allez vous retrouver avec les memes sites pour tout le monde où ils n’auront qu’a mettre leurs phrases dans des cases prédéfinies.
    Voyez un peu ce que les anciens sont dévenus vous donnera un axe très certain quant à la direction à donner à vos cours…
    Euh zavez pas besoin d’un mini consultant à la Fac, un petit cours par ci par là ? histoire de dire bonjour.

  5. 2 novembre 2004 at 18 h 02 min

    J’ai télécharger voici quelque temps nvu et je dois le tester… mais du temps m’est nécessaire pour cela.
    Concernant l’usage dans un cadre personnel dreamweaver sans licence, je ne pense pas que les étudiants soient par nature les seuls à utiliser les logiciels sans licence… et même parfois nous sommes surpris car n’oublions pas qu’ils ont des licences pour la plupart des logiciels au tarif éducation. Ce n’est pas le cas des autres personnes qui travaillent en société. Mais ce problème des versions « sans licence » n’est pas le propos de ce billet. Enfin, je ne pense pas.
    Mais est-ce pour cette raison qu’il faut arrêter d’enseigner sur Dreamweaver ? Alors arrêtons toutes les formations en milieu scolaire et étudiant sur la suite Microsoft (même si OpenOffice existe), sur tel ou tel autre logiciel car les élèves et étudiants n’ont pas acheté la licence avant de venir en cours… Je pense à Sphinx par exemple pour les dépouillement d’enquêtes ! Cela ne résoudrait pas le problème des versions sans licence.

  6. 2 novembre 2004 at 18 h 07 min

    Pour répondre à Fred, ancien du DESS, je suis assez d’accord avec son point de vue… Je pense que c’est le même discours que j’ai tenu aux étudiants jusque maintenant… Nous sommes sur la même longueur d’onde 🙂

    je n’ai pas le pouvoir de décision sur les « mini consultants de la Fac, mais tu le souhaites, tu peux passer un jour dans l’un de mes cours…et nous dire ainsi ce que les anciens sont dévenus… On peut voir cela en privé.

  7. 22 novembre 2004 at 19 h 12 min

    Macromedia a toujours été à la pointe en terme de langage et ils n’ont pas oublié les CSS. On peut en effet, créer un site avec la dernière mouture de Dreamweaver en respectant les nouveaux standards. Il y a une fonction pour générer les blocs et les CSS qui vont avec. Sur le site de Macromedia, il y a une vidéo d’une conférence traitant du sujet.
    http://www.macromedia.com/devnet...
    Je pense que cela revient au même entre apprendre à un débutant le principe de la mise en page avec des tableaux et celle avec des CSS. Il faut comprendre le principe et après on teste et on progresse.
    Quoi qu’il en soit, si on veut aller plus loin, il faut passer par le code. Et au final, on s’y fait !!!

  8. 26 novembre 2004 at 0 h 08 min

    Assez d’accord avec Arno 😉

    sauf sur un point… l’apprentissage des CSS est un peu plus difficile à faire passer. Si je fais un parallèle, combien de secrétaires utilisent les feuilles de style de Word ? C’est le même problème lors de la création des pages web… J’explique qu’il y a des feuilles de styles mais dans un premier temps, je vois par expérience que rares sont les personnes qui les emploient…

    C’est identique dans le monde de la PAO. Lors des formations Indesign ou les formations XPress, j’explique l’usage des feuilles de style. Pourtant, dans un premier temps, personne ne les utilise. Et curieusement, si je rencontre une personne que j’ai formé quelques années plus tard, elle est convertie aux feuilles de styles de paragraphes ou de caractères. Je pense que tu pourras le remarquer prochainement de visu, à la suite d’une formation InDesign… mais chut, il faut juste observer !

  9. 21 novembre 2005 at 17 h 37 min

    Salut !
    Alors à mon avis la c’est très clair déja pour les éditeurs:
    ILS DOIVENT UTILISER VIM (par ex)
    mais surement pas un truc qui fait tout ! débilité totale, ca faut expliquer pourquoi…
    c’est lourd etc…
    je vote pour les standards html, toutes les balises a fond, et un bout de php voire du perl 😉
    par contre le css je vois pas trop en quoi c’st vraiment indispensable, a part le fait qu c’est la grande mode…
    voila @+++ et bons cours !

  10. 12 janvier 2006 at 18 h 47 min

    Dream ou Front sont très très simples alors, on peut se demander pourquoi enseigner le HTML. Je pense que c’est nécessaire et pour avoir plus de contrôle sur ce qu’on fait à l’aide de ces logiciels.
    Sans la base, on ne peut pas créer.

    http://www.dynamictic.com

  11. 19 janvier 2006 at 16 h 52 min

    oui, la base est nécessaire.

  12. 25 janvier 2006 at 13 h 06 min

    Il y a un truc qui me surprend dans ce billet, à l’heure où les CMS fleurissent et où les contraintes (que dis je les utilités) de l’accessibilité et l’ergonomie commencent enfin à être comprises je pense que le code en lui même aura une double valeur.

    D’un côté il y aura les codeurs qui seront là un peu comme les mécanos d’aujourd’hui à réparer, vérifier contrôler faire les fondations d’un site … et je ne pense pas qu’une machine puisse les remplacer un jour …

    De l’autre il y aura les utilisateurs de logiciels WYSIWYG ou de CMS (perso je penche deplus en plus vers les CMS) qui espéront le, prendront petit à petit le parti de l’accessibilité et de l’ergonomie … et demanderont de l’aide aux premiers que je citais juste avant.

    Donc pour en revenir au sujet même du post, le HTML il ne devrait être enseigné qu’à ceux qui vraiment vont être chargé dans leur métier de controler, de faire de la qualité et je pense que pour si un public est amené à créer un jour par nécessité où devra juste faire une page … l’apprentissage d’un bon CMS + des règles de sécurité devrait suffire …

    Quant au graphisme, à l’intéraction flash, au design c’est encore une autre paire de manche 🙂

    Enfin ce n’est là que m’on humble avis d’étudiant …

  13. 19 avril 2007 at 9 h 55 min

    AcientWarrior59

    HI! I’ve have similar topic at my blog! Please check it..
    Thanks.
    [url=http://search.yahoo.com/search?p=AcientWarrior59][/url]

    http://search.yahoo.com/search?p=AcientWarrior59

  14. 15 mars 2011 at 7 h 34 min

    Bonjour,

    Je penses qu’il faut avant tout apprendre aux élèves comment utiliser les CMS (wordpress, presta…) car en effet tout le monde veut aujourd’hui avoir son site et gérer seul son contenu mais effectivement on aura toujours besoin d’un bon développeur.

    P.S : je déteste utiliser les raccourci dreamweaver ou les générateur de site du style iweb qui génèrent de beaux sites mais aussi du code non valide ou lourd : tableau, frame, script…

Laisser un commentaire