Adieux les blogrolls… Mybloglog et Ziki sont là mais pas sans dangers

Vers la mi décembre j’écrivais dans un commentaire à un billet de David Castera : Les services communautaires online ont-ils un avenir ? «j’ai hésité moi aussi avant de tester Mybloglog et Ziki, cela fait peu de temps que je suis inscrit à ces services…
Et j’ai déjà désactivé l’affichage de Mybloglog sur les Zed (par contre, je continue de tester sur blog en nord). Ziki ne semble pas m’apporter grand chose au jour le jour…
Par contre, j’ai l’impression que ces services génèrent une nouvelle sorte de spam… On est le copain du copain donc j’peux laisser un commentaire afin d’espérer obtenir un lien de plus dans mon référencement sur les moteurs…»

Trois mois plus tard, je reste toujours autant septique, sinon plus. Et ce, d’autant plus, que l’on vante partout ces deux sites comme des fleurons du web 2.0 (Le rachat de Mybloglog par yahoo ne change selon moi rien à l’affaire).

Même s’il est vrai que Mybloglog et Ziki n’ont rien en commun (ou presque), on les retrouve fréquemment associés. D’ailleurs au fil du temps, ils se rapprochent (Mybloglog jouant sur les plate-bandes de ziki). Mais une petite présentation des deux services s’impose.

Myblogblog

Mybloglog est considéré par beaucoup comme un outil de mesure de la fréquentation de son (ses) blogs 🙁 Pourtant les statistiques obtenus sont maigrichonnes. Au passage, l’écart du nombre de visites fournis par Mybloglog par rapport à feedburners par exemple est impressionnant… 5 à 6 fois moindres :-((

Dans un premier temps inscrivez vos blogs ou tels blogs (sites) «références» auxquels vous n’avez pas accès au code sources même s’il est indiqué que ce sont les sites ou blogs dont vous êtes l’auteur sur les pages de membres (en page d’accueil, il est dit «vos sites favoris». Donc, en réalité, nul besoin d’être bloggeur… Le quidam peut s’inscrire.

Le but du jeu consiste outre à présenter votre (vos) blog(s) dans l’espoir de fonder une communauté (humm, on sait ce que je pense des communautés autour des blogs), mais l’ami de celui qui vient voir votre fiche ou éventuellement de celui qui a visité votre site, après un détour par son profil, pour apparaître à côté du beau monde. Certaines personnes s’en sont fait une spécialité… y compris en laissant un commentaire… communauté oblige :-))

Plus grave, même si beaucoup d’adeptes le minimise, Mybloglog vous suit à la trace… Un cookies inscrit l’ensemble des sites où vous vous promenez… même si vous avez l’impression de ne pas être pisté 🙁 La preuve, vous qui lisez ce billet, trop tard, je sais que vous êtes passé. Pourtant, rien ne l’indique dans le site… Dangereux, non ? Depuis décembre, je sais qui passe sur ce site… les visiteurs ne le savent pas !

Par curiosité, j’ai tapé le mot « sexe » sans e dans le moteur de recherche de Mybloglog. Il y 200 sites qui répondent à ce tag… J’ai choisi quelques blogs ou sites français. Et bien, devinez quoi ! Pas de trace de Mybloglog à l’écran. Idem peut-être pour des sites politiques, religieux… Que fait la CNIL ?

Prenons un scénario catastrophe. Un jeune diplômé trouve un emploi… Admettons que le responsable des Ressources Humaines de l’entreprise possède des sites orientés dans tel ou tel domaine, que la présence du postulant sur ces sites « négatifs » soit fréquente. Que croyez vous qu’il arrive ? Vous ne pensez pas avoir déjà laissé suffisamment de traces comme cela ? Forum non protégées, mise en ligne de photos de soirées entre copains, blog « délire »…

Nous sommes tous en train de nous effrayer de l’omniprésence de Google et de tout ce qu’il peut connaître de nous… mais Yahoo qui a racheté Mybloglog rappelons le, dans son genre n’est pas mal non plus.

Ce n’est pas la possibilité de cacher sa présence quand on ne veux pas se faire remarquer sur les site que l’ont visite qui y changera quelque chose. Qui connaît cette manip et qui l’utilise lorsqu’il navigue ?

Autre sources de stupeur, la facilité apparente avec laquelle on peut tricher sur mybloglog et la (les) vagues de spam engendré ici et

Ziki

Ziki permet de centraliser en une seule page tout ce qui me concerne flux RSS, vos photos issues de flickr, vos liens liens de.icio.us, vos liens vers d’autres services sociaux, vos autres profils et d’ajouter des personnes à son réseaux (sa communauté) (en général celles qui ont visité votre profil ou par les les tags utilisés pour se décrire) et surtout Ziki sponsorise gratuitement votre nom sur Google, Yahoo et MSN. La mise en avant sur la page d’accueil de Ziki est réservé à ceux qui ont fourni une photo, pas de caricature, une photo 🙁

Ceux que je lis sur Ziki ici ou là ne m’inspire pas confiance… par exemple, chez Lilyprune : «L’idée est tant novatrice que géniale : faire en sorte que l’on soit visible! Avec Ziki, les principales informations d’une personne sont à une portée de clic. Terminées les contraintes de référencement, une seule inscription permet désormais à tout un chacun de mettre ses informations à disposition sur la toile.»
Si j’en crois mes retours et les visites issus de ce site, je vais encore pendant longtemps soigner mon référencement sur Google pour ma part.

Dans un échange de courrier électronique avec jean-François Ruiz, Directeur Général de Ziki France, je lui disais que je préférais Ziki aux systèmes genre Viaduc (pardon Viadeo) et consorts, ce qui est vrai. À l’époque, je lui écrivais dans le même courrier au sujet de la voix du savoir : «Mais je n’arrive pas à savoir ce qui me gêne… Y’a quelque chose, mais quoi ?». Cette réflexion c’est vite projeté également sur Ziki.

J’ai cherché ce qui me chagrinait et j’ai trouvé… enfin, je pense.
Les sites de rencontre sous forme de réseau social nous donnent l’explication. Moins connu (enfin presque, y’a peu d’articles sur eux surtout), j’ai découvert Amiz (1 995 389 membres d’annoncés) et je me me suis inscrit. Une centaine d’amis (il suffit juste de demander à devenir ami, et les amis commun facilitent l’acceptation des amis) donc une centaine d’amis obtenu en quelques jours… La plupart sont toujours inscrits comme amis chez moi (je le suis chez eux) alors que nous n’avons jamais échangé le moindre courrier ! Seulement la lecture d’un descriptif et éventuellement quelques photos. On y trouve également des groupes… ce qui facilite évidemment les liens 🙂

Les mêmes principes quasiment que ceux de Ziki, le référencement, les tags et le « professionnalisme » des membres en moins… Juste sur des individus qui souhaitent rencontrer des personnes pour des loisirs dirons nous sur Amiz. Par contre, je n’arrive pas premier en lien commercial sur Google 😉

Et, c’est concernant les membres que le problème se corse. Je suis rapidement surpris par la qualité des images. Soit je n’y connais rien en photo, soit les français ont fait des progrès extraordinaire dans le prise de vue grâce aux appareils photo numériques (je ne parle pas des qualités techniques), soit… euh, soit les photos ne sont pas les photos des «amateurs» qui se présentent. Reste une question à élucider. Qui met ces photos en ligne ? amiz ou les membres ? J’ai mon idée…
Au passage, quel est la limite d’âge inférieure sur ce site et quels sont les moyens de protections mis en place pour les mineurs ? Il n’y a rien de porno, mais je ne crois pas que toutes les images et l’ensemble des textes soient adaptés à tous les âges !

On retrouve le même système, photo compris sur un autre réseau social belge du même genre…

Jean-François, ce qui me chagrinait… le danger de la superficialité des individus… L’amis de mon amis est mon ami ! Non, je ne crois pas… En plus quand je lis sur votre blog comment Patrick Chassany (le créateur de Ziki) définit Ziki : «Ziki met en relation des personnes, des sociétés et des groupes par rapport à ce qu’elles sont, ce qu’elles aiment et ce qu’elles recherchent». Si je remplace Ziki par Amiz, cela pourrait donner :«Amiz met en relation des personnes et des groupes par rapport à ce qu’elles sont, ce qu’elles aiment et ce qu’elles recherchent»… Cherchez l’erreur.

Nous avons 4 ans « d’échanges » pour certains au sein de Rézoting pour arriver à faire du web 2 sans le dire… faire du vrai réseau social ! Et, ce n’était pas seulement en affichant nos compétences, nos savoir… mais en dialoguant régulièrement de manière asynchrone 😉

Mybloglog et Ziki ont quand même des avantages

Je suis loin de l’engouement d’Henri Kaufman, pour ne citer que lui, mais on ne peut retirer l’aspect découverte de ces outils. Ils m’ont permis de mettre un visage parfois sur certains visiteurs… et je dois l’avouer j’ai découvert quelques blogs intégrés depuis dans mon lecteurs de fils Rss.

Mais, je ne peux que désavouer Jean-François Ruiz, lorsqu’il dit en commentaire d’un billet de C. DeniaudMybloglog aide les bloggers à mieux connaître leur audience». Cela aurait plutôt tendance à me faire hérisser le poil (de barbe).

Avouez le. Comme moi, vous avez plongez dans le système simplement pour voir la tête de vos visiteurs… Le reste, c’est du bonus ! Quand vous lisez le journal, vous regarder bien les images pour voir si l’une de vos connaissances ne s’y trouve pas, non ? C’est pareil sur le web grâce à Mybloglog et à Ziki… c’est pour cela que je reste inscrit, mais caché, sauf pour Blog en nord, où distance oblige les visiteurs peuvent se croiser dans la rue 😉

Ah, grave erreur… J’ai oublié de vous donner mes profils Mybloglog et Zki

19 comments for “Adieux les blogrolls… Mybloglog et Ziki sont là mais pas sans dangers

  1. aiglestates
    11 mars 2007 at 8 h 23 min

    J’aime bien ZKI

  2. 11 mars 2007 at 10 h 59 min

    Je viens de lire ce post sans vraiment comprendre à quoi il menait. Sur Ziki, il n’y a pas cette notion de l’ami de mon ami est mon ami. La mise en relation est directe. Je crois que c’est plus sur les réseaux sociaux qui se basent sur la théorie des 6 degrés que ton problème se pose…

    J’ai encore relu cet article et j’ai vraiment du mal à comprendre ou tu veux en venir…

  3. 11 mars 2007 at 13 h 46 min

    C’est vrai Jean-François que j’ai de la sympathie pour Ziki (contrairement à Mybloglog) malgré ce que je lui reproche et je suis entièrement d’accord avec toi que le niveau de relation sur 6 niveaux pratiqués par d’autres m’exaspère, même si je peux y voir une raison d’être qui se défend 😉 Donc, premier point, je ne cherche pas à descendre en flèche Ziki. Je pense qu’il doit s’améliorier s’il veut réelleemnt atteindre ses objectifs.

    Si je me remémore les raisons pour lesquelles je me suis inscrit à Ziki, elles sont multiples :

    • Déjà, de ma part en faire un test grandeur nature,
    • Ensuite, il y avait la proposition d’être premier pour mon nom sur les principaux moteurs,
    • La présence dans Ziki pouvait éventuellement améliorer mon référencement,
    • Au pire, apporter quelques visiteurs donc faire du passage,
    • Je pouvais trouver d’autres sites intéressant selon les tags ou selon les visiteurs de mon profil,
    • Voir la tête des inconnus que je fréquentais,
    • Être dans « le coup » sans pour autant être un geek… Nous ne savons pas aujourd’hui les uns et les autres de quoi sera fait demain : web 2.0 ou pas. C’est l’éternel pari de Pascal… J’ai parié que je devais m’inscrire.

    Concrétement, que c’est-il passé depuis ? 2 912 visiteurs de mon profil en un peu plus de quatre mois (un peu plus de 2 000 sur celui d’Ed Productions)… J’ai ajouté 25 personnes à mon réseau, parmi elle, une dizaine sont des connaissances préalable… disons grosso-modo la moitié. Comme elles sont présentes sur Ziki, je me suis dit autant les ajouter. Quelques uns sont des personnes dont je scrute les blogs régulièrement…, quelques uns car leurs blogs m’inspiraient et une partie par « politesse ». Ces personne m’avaient ajouté 🙂 Ce sont à peu près les mêmes pourcentages dans les neuf qui m’ont ajouté.

    Une seule des personnes inconnue au départ à pris contact avec moi… Je sais de ma faute, j’ai répondu tardivement à son message, elle n’a pas repris l’ébauche de discussion. Peu pour du réseau social… social pour moi veut dire échange… Où se trouve l’échange dans tout cela ?

    Le côté « Inviter des amis » de tout réseaux sociaux qui se respecte (plus on n’est de fou, plus on rit !) m’énnerve. Je n’ai pas envie de « mouiller » mes amis au niveau professionnel si se sont des amis de la sphère privé, et concernant les pros, je suis plutôt du genre prudent et je fais rarement parti des précurseurs… Dans un an ou deux, peut-être que j’ajouterai mes amis pro… mais quel est leur intérêt à me rejoindre sur Ziki ou un autre réseaux… Ils me connaissent et sont déjà abonné sous une forme ou une autre à mes divagations.
    Mais c’est vrai que si le but de Ziki, et c’est là que je rejoins la disgression vers Amiz, est d’obtenir le plus grand nombre de « tête » sur son profil… j’ai tout faux. J’en ai conscience. Lorsque je parle de « danger de la superficialité des individus », c’est de cela que je parle.
    J’avais certainement le secret espoir en m’inscrivant de pouvoir échanger avec des personnes qui rencontraient les mêmes soucis, qui avaient les mêmes préoccupations que moi… notamment avec les groupes comme j’avais pu le connaître sur Compuserve au début du net, dans les année 90 (on est très loin du web 2.0 à l’époque), l’image en plus 😉

    Et bien, je fais parti du groupe Néthique… comme je pourrais faire parti du groupe des amis de la Lune. Je fais parti du groupe Néthique : point. Il ne se passe rien. C’est un « tag » de plus pour me décrire comme quoi je suis intéressé par la Net éthique… C’est vrai j’ai été l’un des premiers à proposer une netiquette pour les blogs 🙂 idem pour le groupe Veille_marketing. Il ne se passe rien autour.

    Lorsque je me suis inscrit il m’a été demandé ce qui m’interessait dans ce support. L’une de mes réponses est faire des affaires. Là, c’est le néant… aucun contact… Pire, à la reflexion, je ne pense pas pouvoir, ou savoir comment faire pour, recruter un éventuel formateur ! Si, je vois un cas… Quelqu’un se présente à moi et me dit que toutes ces informations sont regroupés sur Ziki, un CV bis en quelque sorte.
    Au passage, la liaison personne/entreprise est tellement compliqué qu’aujourd’hui, j’ai eu du mal à retrouver ed productions sur ziki. J’ai du effectué une recherche. Quand je dis que je ne suis pas doué :-((

    Alors quand je lis : «Ziki met en relation des personnes, des sociétés et des groupes par rapport à ce qu’elles sont, ce qu’elles aiment et ce qu’elles recherchent», je trouve qu’on en est loin pour l’instant. Je préférerai définir Ziki comme le trombinoscope d’Internet… mais le côté social m’échappe complétement… pourtant cela ne n’empêche pas de croire que tout cela n’est qu’erreur de jeunesse, mais je me trompe peut-être !

  4. 12 mars 2007 at 3 h 48 min

    Sans être à même de juger les aspects techniques, je partage entièrement votre point de vue sur les dangers de ces bidules bigbrothériens. Je me suis un jour retrouvé sur Amiz pour faire plaisir à quelqu’un qui m’y avait invité de bonne foi… et je me suis encouru après quelques jours, effaré de voir ce à quoi j’avais accès. C’est l’imprudence des gens, sans doute, mais personnellement, je veux pouvoir venir sur le net à visage découvert et décider moi-même de ce que j’y dis et de l’image que je donne de moi. Donc, ziki, non merci, même si ce n’est pas tout-à-fait la même chose!
    Bonne continuation, l’esprit sainement critique que l’on trouve ici me paraît salutaire.

  5. 12 mars 2007 at 4 h 13 min

    Eric,

    Merci pour ces précisions. En effet la communication aux seins des groupes doit s’associer avec des espaces de travail collaboratif actuellement, dans la nouvelle interface un changement sera fait à ce niveau là. Pour ce qui est de développer des relations, il ne tient qu’a toi de contacter en privé les personnes qui te semblent d’intérêt. Je suis content que tu es pu trouvé une 15 aine de contacts intéressants sur Ziki. La fonction d’ajout à son réseau fait plus office d’outils de bookmarking social qu’autres choses. Ce n’est pas pour cela que cela entammera une relation, aussi je te conseille de communiquer directement avec les gens que tu as trouvé intéressant. Et puis rien de vaut des rencontres IRL pour concrétiser certaines choses. Qu’attends tu de plus d’un réseau social si ce n’est qu’il te facilite le développement de relations ayant du sens sur Internet ?

    Charles,

    Tu as mis :
    "je veux pouvoir venir sur le net à visage découvert et décider moi-même de ce que j’y dis et de l’image que je donne de moi. Donc, ziki, non merci, même si ce n’est pas tout-à-fait la même chose!"

    Justement, c’est que l’on te permet, mettre en avant l’image que tu veux bien montrer de toi sur Internet. Actuellement c’est un peu le bordel quand on tape ton nom sur les moteurs de recherches c’est pas simple de savoir qui tu es et ou on peut te contacter.

    J’apprécie tout à fait l’esprit critique quand celui-ci est fondé sur des remarques pertinentes basé sur une rélle connaissance de ce sur quoi on parle, ce qui n’est "pas tout-à-fait" ce que j’ai pu lire dans ton commentaire 😉

  6. 12 mars 2007 at 4 h 39 min

    à JF Ruiz:

    Désolé si je me trompe ou me fais mal comprendre. Je ne connais pas Ziki, c’est vrai, mais ayant été voir le profil d’Eric, j’ai cliqué sur un de ses contacts et ai eu donc accès aux "contacts de ce contact"… comme sur Amiz, effectivement. Cela n’a rien de terrible en soi mais:
    1. cela ne m’intéresse pas; les techniques "classiques" de référencement me conviennent mieux;
    2. j’y vois un risque de dérapage. Demandez à cet homme d’affaires belges qui, pour faire plaisir à un partenaire, a accepté un poste d’administrateur dans sa société… et s’est retrouvé sur la couverture d’un hebdo flamand, accusé d’être impliqué dans la gestion d’un bordel danois… Je sais que ce n’est pas du tout la même chose, je dis seulement qu’avec ce type de démarche, on ne contrôle plus son réseau et qu’il devient imprudent d’avancer à visage découvert. Observez d’ailleurs, cher ami, que bien des "contacts" d’Eric se présentent sous pseudo… Il m’a semblé que là était la réserve d’Eric et elle m’a paru parfaitement justifiée. Je persiste donc, et signe: ziki, non merci… pour moi. Cela ne m’empêche pas de vous souhaiter plein succès dans votre démarche, Monsieur le Directeur de Ziki France 😉

  7. 12 mars 2007 at 6 h 23 min

    Charles,

    Encore une fois tu parles sans savoir de quoi tu parles, ce sera donc ma dernière réponse à ces réflexions qui ne ne se fondent pas sur une connaissance des faits. Eric fait le choix de montrer ou pas les personnes qu’il a mis dans son réseau de favoris. Si un membre n’as pas envie de montrer son "réseau" il peut en restreindre l’accès…

    Ensuite pour les techniques classiques de référencement, elles ne garantissent pas la possibilité de mettre en avant les résultats qui apparaissent dès qu’on souhaite en savoir plus sur toi ou bien tout simplement te contacter. Bonne continuation à toi.

  8. 12 mars 2007 at 6 h 57 min

    Monsieur,
    Je vais à mon tour clore le débat. Enfin, si débat il y a car, personnellement, je n’en mène jamais un en accusant mon adversaire de ne pas savoir de quoi il parle. Ce n’est, disons: pas aimable, ni poli, même si on a de bonnes raisons de le penser. Je ne tutoie jamais non plus quelqu’un que je n’ai jamais vu et dont je ne connais pas même le prénom.
    Vous défendez votre produit avec fougue et je le comprends mais croyez-moi: ce n’est jamais très productif d’user et d’abuser d’arguments d’autorité (du type: "vous n’avez rien compris", voyez à cet égard les spécialistes des blogs corporate).
    Là-dessus, je vous laisse, ne souhaitant pas encombrer ces commentaires d’une polémique qui, finalement, ne concerne que vous et moi. Mes excuses donc aux autres lecteurs et contributeurs. Je n’en voudrai pas au propriétaire de ce blog s’il "sucre" ces commentaires.
    Bonne continuation à vous aussi.

  9. 13 mars 2007 at 4 h 04 min

    Zut! Tu sais que je suis passé alors!

  10. 13 mars 2007 at 9 h 04 min

    On parle de Lilyprune, Lilyprune arrive 😀
    En quoi ce que j’écris ne vous inspire pas confiance ????

  11. 13 mars 2007 at 10 h 21 min

    Vincent : bien sûr, je t’ai vu passer à la télé… The président of the bobo, cela ne se loupe pas 😉

    Lilyprune : Ce n’est pas tant ce que vous écrivez qui ne m’inspire pas confiance, mais plutôt un état d’esprit qui tend à se généraliser et qui selon moi est une erreur… Par exemple, quand je lis : "cette idée est tant novatrice que géniale" je trouve que vous y allez un peu fort… "Terminées les contraintes de référencement", là je dis c’est de la pub mensongère…

  12. 21 mars 2007 at 18 h 40 min

    vos propres réseaux sociaux

    Malgré mes réticences vis à vis des réseaux sociaux et comme je peux me tromper, ce n’est pas un mais plusieurs réseaux sociaux que j’ai mis en place…
    Ainsi vous pouvez rejoindre :

    le réseau social des bloggers du nord de la france et de Belgique en……

  13. 27 mars 2007 at 1 h 50 min

    Pour faire de la pub mensongère, faut il encore faire de la pub! or, ce n’est pas mon cas. Faut faire attention aux mots employés 😉

    Enfin, vous pouvez trouver que j’y vais fort, cela est votre droit, mais pour ma part, je trouve vraiment l’idée novatrice ET géniale. Bien évidemment, si vous ne souhaitez pas être visible, cette solution n’aura rien de géniale. Mais si vous souhaitez ou devez vous exposer sur la toile, avoir un outil qui vous permette de le faire et de controler cette exposition ne peut être qu’une bonne chose.

    Ps : navré pour cette réponse tardive, mais je n’avais pas reçu de notification d’un nouveau message… 🙁

  14. 29 mai 2007 at 15 h 44 min

    Des enfants et des blogs

    Les lecteurs assidus de ce blog (y’en a parmi les 1 000 à 1 500 visiteurs uniques journaliers ou les 270 abonnés au fil les zed de Feedburner), donc les lecteurs assidus connaissent ma position par rapport aux enfants et à l’informatique… J’ai déjà…

  15. 5 juillet 2007 at 16 h 03 min

    Big Brother, pardon Facebook vous surveille. Il n’est pas le seul.

    Merci à Michel Leblanc de me remémorer cette vidéo concernant la face caché de Facebook ! Je l’avais complétement oubliée…

    Vite, je dois aller vérifier si machinalement je ne suis pas inscrit !

    Remarquez Facebook n’est pas seul… sinon,…

  16. 19 juillet 2007 at 0 h 53 min

    Blogroll & Co

    Les Blogrolls sont-ils une bonne chose ? Pour un avis critique, lire le billet d’Eric Delcroix (prof par ailleurs pour la formation IDEMM Ã Lille 3).

  17. 10 juin 2008 at 6 h 23 min

    article sublime …. pensé et pesé ….
    j’ai decouvert l’existence de Ziki hier par hasard et j’ai vite préjugé : « voici encore un service dangereux et inutile pour nous faire perdre du temps ». J’ai été scandalisé par cet article d’un consultant qui soutient à 100% sans contre avis wiki :
    http://blog.aysoon.com/168-10-raisons-de-creer-son-ziki
    On pourrait croire à du contenu sponsorisé. Et le pire est ailleurs, ce sont les commentaires qui font tous triompher l’article et le couronne mettant ziki sur un pied d’estale. J’ai donc cherché des contre avis et suis tombé votre article qui es très réfléchit… bravo et merci

Laisser un commentaire