Bientôt 4 ans de vie de blogueur

les z'ed en 2004 Le dimanche 26 septembre 2004 précisément, je publiais les premiers articles de ce blog.

Que de chemin parcouru et d’évolutions depuis cette date !

Quatre année plus tard je continue comme je l’avais écrit lors de ce premier billet de partager mes découvertes, mes coups de gueules, mes coups de foudre, mes impressions sur le web, la PAO, le graphisme, le multimédia… plus ou moins régulièrement.

Quelques statistiques sur les z’ed

La barre des 1 000 billets a été dépassée en début de ce mois de septembre. Un billet a été par plus de 200 000 personnes :-), 7 881 commentaires (la palme revient au billet Apprendre gratuitement l’anglais, l’allemand, l’arabe, etc. par Internet suivi par les billets lors des grèves de Lille3 (deux grèves où les billets étaient absent de politique, mais servait simplement de relais d’information pour savoir si les cours reprenait, ce qu’il était possible de faire… ce qui soulève toujours le problème des blogs : information ou communication ?

Il peut être intéressant pour certains d’obtenir le chiffre du pourcentage de commentaires. Le plus fort taux est de presque 3 % sur un billet qui a eu peu de visiteurs… Il s’adressait à un public restreint puisque je diffusais une carte que les étudiants m’avaient offerte en fin d’année.
La moyenne sur ce taux de participation est-elle plus significative ? 0,12 % de visiteurs participe. Ce chiffre est encore plus faible si je retirai de ce décompte mes propres commentaires. Plus de la moitié des billets que j’ai écrits est sans commentaires. Parmi les billets qui possèdent le plus fort taux de participation des lecteurs, il est a noté que Rose de Jérico, pardon Jéricho !, portrait ancien ? ou image égale vérité ? Des portraits pour le dire ! sont très jeunes, donc avec peu de visiteurs pour l’instant et donc, peu de commentaires permettent d’obtenir un résultat parmi les meilleurs. Le billet sur le Capital altruiste cher à Thierry Klein est également dans ce cas ! Dommage au passage qu’il n’y ait pas plus de personnes intéressées par ce sujet 🙁

Il y a beaucoup à dire sur cette participation… Les billets sur le blocage de Lille3 sont parmi les premiers… Une communauté bien identifiée (les étudiants de Lille3) est concernée par cet événement ponctuel. La mise en place sur groupe sur Facebook par contre n’est pas une réussite mais il est vrai qu’aucune animation n’y est mise en place ! La présence des invitations Gmail n’est pas une surprise non plus… les visiteurs ont tendance à laisser leurs coordonnées dans ces cas-là.

Pour obtenir des chiffres plus significatifs, j’ai publié un autre billet Des chiffres sur les visites dans les zed

Des visiteurs

Selon Google, plus d’un million de visiteurs ont parcouru ces pages depuis le 1er décembre 2005 (il manque une année par rapport à l’origine de ce blog) pour 1 800 000 pages vues environ.

Il était prévisible que la fréquentation de ce blog décline au premier semestre 2008. Je l’avais annoncé en quelque sorte. De 1 500 visiteurs/jour, après un passage sous la barre des milles (les vacances n’aident pas :-(, depuis quelques semaines, je suis de retour à des taux de visite de l’ordre de 1 200 visiteurs/jour en moyenne ! De plus, dans ce calcul il faudrait tenir compte de transfert qui a pu s’établir entre le blog et mes activités sur Facebook.

Que ce soit dans Google ou sur Feedburner, la provenance de mes visiteurs est de 5 % en direct, 85 % arrivent depuis un moteur de recherche et 10 % d’autres sites.

Ce blog n’est qu’une étape

Pendant ces quatre dernières année, le monde de l’Internet a bien changé ! Je vous donne un exemple. Au début de ce blog, en 2004, j’hésitais à mettre une vidéo dans le blog (parfois même des images). Maintenant, le frein est tombé. Eh oui, l’équipement des utilisateurs change et donc notre manière de communiquer.
Certains problèmes pourraient déjà être des marronniers… Le débat presse-blog en fait partie.Dès l’origine de ce blog ou presque, je m’immisçais au débat concernant Anne Imbert le 14 nov. 2004.Le débat journaliste-blog a toujours lieu (j’y reviendrai d’ailleurs dans quelques jours).

Cependant, les phénomènes qui m’ont le plus influencé sont ceux que l’on regroupe dans le web 2 (pour une fois j’utilise le terme dans ce blog)… Cela m’a même conduit à co-écrire un livre sur Facebook et à en écrire un autre sur Flickr 🙂 Pourtant, j’ai longtemps fait de la résistance aux réseaux sociaux. Mais l’apparition de Facebook a tout changé pour moi dans l’optique de ce que l’on pouvait faire avec cet outil.

Mon grand âge fait que je n’adopte pas obligatoirement les nouvelles technologies du jour au lendemain. Vous trouverez facilement les réticences que j’ai vis-à-vis du micro-blogging par exemple ! Je veux au préalable trouver « l’utilité » de ces outils. Les adopter, oui, mais pourquoi faire. Pire, pour certains j’attends leur évolution avant de les adopter car ils sont sur la bonne voix mais pas encore assez performant à mon goût.

Vous me trouverez ainsi inscrit à certains services en attente… 🙂

Je détourne parfois également ces technologies ou ces outils de façon indélicate. Je n’ose pas trop le dire jusqu’au jour où je m’aperçois que je ne suis pas le seul à le faire. Le panneau de tags est un bon exemple. De nombreux utilisateurs se sont aperçus que personne n’utilise ces fameux tableaux de tags (parmi les visiteurs), sauf que cela peu aider au référencement ! C’est ce que je fais à certains endroits 🙂

Autre réflexion sur l’évolution d’Internet ces dernières années, la multiplication de nos supports et en corollaire la question : quel contenu pour quel support. Et oui, si je regarde de plus près.

Avant 2004, je devais m’occuper d’un site, celui d’Ed Productions. Puis, le blog les z’ed (c’est ce blog que vous êtes en train de lire) est venu s’ajouter. Jusque-là, ce n’est pas trop difficile pour moi gérer le contenu 🙂 Puis, j’ai créé d’autres blogs ou site en « test » parfois ! Blog en Nord qui attend toujours son relookage, ed-formations et Lille aux formations qui avaient un sens lorsque je voulais évoluer vers une « véritable » structure de formation (depuis j’ai écrit que le métier de formateur est mort :-), les sites Fac-off qui devaient être trop en avance sur leur temps… Mais, malgré la multitude, il était toujours assez facile de gérer l’information que je pouvais y diffuser.

Ensuite, j’ai mis en place une liste de diffusion au sujet de la formation… que je n’ai malheureusement pas eu le temps d’animer ! Mais là encore, le contenu n’était pas si difficile que cela à trouver 🙂

Puis les médias sociaux

Puis vint la période Ning… un réseau social Ning Formateurs, un Ning Mac Francophone et un Ning réseau blog en nord (seul ce dernier eut un peu de succès). Et là, le début des problèmes commence. Le réseau social des formateurs faisait un peu doublon avec la liste de diffusion et celui qui concerne Blog en Nord était encore pire à gérer ! De plus, la partie métier de rédacteur de contenu se transformait progressivement en animateur de communauté !

Les réseaux Ning, même s’ils sont toujours en ligne, se sont éteint de mort naturelle avec l’arrivée de Facebook. Comme je considère que tout support de communication doit posséder son propre contenu, même s’il intègre celui des autres. J’ai trouvé dans Facebook d’autres utilités et de nouvelles formes de communications… qui complètent mon arsenal.

Dans les groupes pour commencer : 1 000 personnes pour une enquête sur les usages et les attentes de Facebook pour l’étude que nous avons réalisé pour la rédaction d’un article dans une revue « universitaire » (je viens d’apprendre que nous n’avons même pas le droit de publier notre « working paper » sur internet, le premier brouillon qui est en fait un rapport d’enquête et une analyse des données récoltées) et l’article n’est toujours pas publié ; pour les rassemblements du type barcamp Lille, pour le futur Podcamp Lille ; les communautés Blog en nord, FaceNordBook Lille et Lille3 – IDIST par exemple ; les groupes dédiés aux livres Facebook, on s’y retrouve !, Flickr, le livre en français ou PrésentationZen. Pour quelques autres groupes, dont les z’ed face, le groupe en liaison directe avec ce blog, je me pose toujours la question : qu’est ce que je peux mettre dedans d’original. Au passage, le rôle d’animateur de « communauté » est encore plus important.

Que puis-je écrire dans Viadeo qui n’a pas été dit ailleurs (je l’utilise principalement pour les annonces d’événements) ou dans Linkedin (ah oui, le CV est l’élément principal, non ?, mais je n’ai pas encore trouvé comment y enrichir ma présence pour ce but.)

Autre contenu privilégié de Facebook, la gestion des événements dont le prochain Apéro Blog en nord – référenceurs du Nord – Facenordbook qui ne sont pas difficiles à animer et à remplir.Enfin, les applications (non, je ne joue pas sauf avec Tetris 🙂 et les Pages… qui une nouvelle fois me pose question sur le contenu à leur apporter et autre question : quand et pourquoi les mettre en place (cette dernière réflexion se justifie en vertu de mon statut d’indépendant).

Puis, il y a Flickr. Simple… il suffit de mettre ses images dans Flickr. En réalité, pas si simple que cela. Deux raisons principales : devons-nous y placer seulement les images que nous réalisons actuellement ou également nos images d’archives ? Ce n’est pas la même chose notamment lorsque l’on possède des milliers d’images en ekta…

Autre remarque, placer ses images pourquoi faire ? Partager avec sa famille ? Pour son travail ? Pour une autre raison ? Cela implique également un référencement des images ce qui veut dire passer du temps à décrire les images, les taggers et les géopositionner ! Sans parler de la gestion des groupes (si l’on en crée) ou de la participation au groupe qui prend du temps !

Je ne sais plus bien à quelle époque, j’ai fait comme tout le monde, je me suis inscrit à mybloglog et à Ziki (qui n’est même plus mis à jour et dont je viens de récupérer les Vcards de mes favoris pour les ajouter à mon carnet d’adresse) ! je ne vais plus guère (ah, je ne suis pas le seul 😉 sur ses services qui sont un tant soit peu absorbé par Netvibes (niveau usage)… En effet, si ce dernier récupère un peu comme les autres les informations que nous diffusons, il est possible de se créer ses propres environnements et donc, de nouveau, d’apporter un plus, niveau information ! Là encore, dans Netvibes, j’ai réfléchi sur le contenu des pages… (sans pour l’instant avoir réfléchi outre mesure à l’organisation de l’information dans ces pages, ce que je dois faire dans les mois —années— futures). Le bon exemple, celui qui est à suivre est un Netvibe à la Guillaume Frat !

Dernièrement je viens de rejoindre Plaxo qui de carnet d’adresse se transforme en diffuseur d’informations, Friendfeed (je m’aperçois d’ailleurs que ma liste d’identité numérique dans le bandeau gauche de ce blog est loin d’être mise à jour…).Mais pour ces outils, ce sont principalement les flux RSS qui sont à prendre en compte donc cela ne nécessite pas beaucoup d’effort sur le contenu de ma part !

Sinon, je teste aussi des outils… comme ce fabuleux module en haut à gauche. Vous savez celui où il est indiqué : cliquez ici pour laisser un message vocal ! J’ai dû l’installer au mois de juin… 5 messages en 4 mois et quels messages ! Dommage que je ne puisse pas vous faire écouter ces messages facilement, mais cela vaut son pesant de cacahuètes. Parfois, on se demande pourquoi on teste certains trucs…

Enfin, je ne sais pas si j’aurai encore ce blog pendant les quatre prochaines années, mais en tout cas, je continuerai de tester de nouvelles solutions… et peut-être que je m’en ferais l’écho. Bref, je continuerai de partager mes découvertes, mes coups de gueules, mes coups de foudre, mes impressions sur le web, la PAO, le graphisme, le multimédia… plus ou moins régulièrement ici ou ailleurs 🙂

0 comments for “Bientôt 4 ans de vie de blogueur

  1. 19 août 2013 at 22 h 03 min

    je voudrais a parler l’anglais merci d’avance !!!
     

Laisser un commentaire